LHJMQ

Benjamin Gagné est le nouveau capitaine des Remparts

Publié | Mis à jour

Après avoir été le capitaine des petits Remparts lors de sa participation au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, en 2011, Benjamin Gagné aura maintenant l’occasion de boucler la boucle puisque Patrick Roy l’a désigné comme capitaine de l’édition 2018-2019 des Diables rouges, mardi matin.

Gagné succède ainsi à Matthew Boucher qui avait été capitaine des Remparts lors des deux dernières saisons.

«Je suis capitaine chez nous, dans ma ville. Les Remparts sont une organisation avec une super belle histoire. Je suis vraiment heureux d’avoir été nommé capitaine pour la saison à venir», a mentionné Gagné au terme de l’entraînement de l’équipe, mardi matin.

Il sera accompagné par les deux autres défenseurs de 20 ans, Sam Dunn et Étienne Verrette. Louis-Filip Côté portera quant à lui le «A» lors des matchs à domicile puis Mikaël Robidoux en fera de même lors des rencontres disputées à l’étranger, puis les rôles seront inversés en deuxième moitié de saison.

Avec du recul, Gagné avoue sans détour que la transaction qui l’a fait passer des Voltigeurs de Drummondville aux Remparts de Québec, il y a deux ans, a complètement changé sa vie. Il se dit d’ailleurs reconnaissant envers le directeur général de l’équipe, à l’époque, Philippe Boucher.

«Ç'a été un tournant majeur dans ma vie, un gros changement. J’étais super bien en pension à Drummondville, c’est une super organisation et j’ai été très bien accueilli. Par contre, ce n’est pas pareil que d’être chez vous, dans tes affaires. J’ai retrouvé mon frère et mes parents ici en plus du fait que de jouer au Centre Vidéotron, c’est magique. Je suis très reconnaissant envers Philippe (Boucher).»

Un choix unanime

Patrick Roy avoue ne pas avoir hésité à confier à Gagné le rôle de capitaine dans le marché médiatisé de Québec.

«On a plusieurs joueurs qui auraient pu être capitaine, a-t-il spécifié. J’ai un bon groupe de joueurs, de bons vétérans et nos joueurs de 20 ans sont tous des joueurs qui auraient pu être nommés. Ben c’est un gars de la région, il s’est impliqué dès le départ. Je sens sa passion pour le hockey. Il est bon avec les jeunes et pour moi, le capitaine est le pont entre l’entraîneur et les joueurs. Je veux que nos jeunes se sentent confortables avec l’équipe et impliqués, pas intimidés.»

Robidoux n’est quant à lui pas tombé de sa chaise lorsqu’il a appris que Gagné avait été nommé capitaine.

«C’est le meilleur choix cette année. C’est un gars qui apporte beaucoup de leadership, il a une bonne attitude et il se présente à chaque match. Dans les pratiques, il montre l’exemple.»

MacLeod écarté

Évidemment, la nomination des trois défenseurs de 20 ans parmi le groupe de leaders des Remparts a confirmé que Gregor MacLeod est l’homme de trop à l’heure actuelle. Patrick Roy n’a d’ailleurs pas joué à la cachette lorsque questionné à ce sujet.

«C’est sûr que mon objectif c’est de l’échanger. J’ai eu quelques appels le concernant, mais en ce moment il est au camp d’entraînement à Ottawa. J’aime mieux être transparent que de jouer une game. Il sait c’est quoi mes plans. À partir de là, on verra. Si on ne trouve pas preneur, il va commencer l’année avec nous et on va trouver le moyen de le faire jouer.»