Crédit : Compte Twitter de l'Union de Philadelphie

MLS

La mascotte de l’Union accueillie dans la confusion

Publié | Mis à jour

C’est l’histoire d’un serpent qui a vu quatre membres lui pousser...

L’Union a présenté Phang à une foule de jeunes partisans au Zoo de Philaldephie, lundi, et ils ont plutôt bien réagi au bonhomme touffu, même s’ils ne savaient pas s’il était un dragon, un lézard ou une salamandre.

«C’est un serpent!», a crié l’annonceur maison alors que la bête au mohawk doré effectuait ses premiers tours d’honneur.

Pour aider les gens à comprendre, l’Union a publié un récit sur le mythe de Phang sur son site web.

«Phang est né un serpent normal sur les rives du Delaware. Il n’a toujours eu qu’un rêve: jouer au soccer», peut-on lire sur le site officiel du club.

L’histoire veut qu’une paire de crampons contenant de l’ADN humain ait été frappé par la foudre, ce qui a permis à ses membres de pousser... ainsi que sa coiffure distinguée.

«Il était un peu confus, mais également très extatique parce qu’il peut maintenant jouer au soccer!»

Si les jeunes ont aimé, les plus vieux, eux, n’ont pas tardé à exprimer leur dédain à l'égard de la première mascotte de l'équipe sur les réseaux sociaux.

Un des consultants qui a travaillé sur le projet a indiqué au site Philly.com que l'équipe ne s'attendait pas à ce que la mascotte fasse l'unanimité dès le premier jour.

«Lorsque je travaillais avec [l'Union], nous savions qu'il y aurait une période pendant laquelle elle ne serait pas populaire auprès de nos partisans», a expliqué le spécialiste en image de marque, David Raymond.

«Nous l'avons conçue parce que nous voulions faire participer les jeunes. Nous soutenons notre stratégie.»

L'Union a précisé que près de 3000 idées et croquis ont été soumis pendant les matchs de l'équipe. La direction du marketing a retenu les meilleurs concepts. Près de 500 jeunes ont été consultés dans le processus final.