Impact

Le point sur la situation d'Anthony Jackson-Hamel

Publié | Mis à jour

Après avoir été d’une grande efficacité la saison dernière, Anthony Jackson-Hamel n’a pas réussi à prendre son erre d’aller en 2018 et son temps de jeu le reflète.

«Je pense qu’Anthony est un joueur qui a certaines qualités, mais qui a besoin d’un peu plus de constance», a expliqué l'entraîneur-chef Rémi Garde à l'entraînement jeudi matin.

Employé dans 21 matchs la saison dernière, le natif de Limoilou n'a que 570 minutes de jeu dans les jambes cette saison. Titularisé seulement six fois, il n'a marqué que deux buts en quinze parties.

L'attaque continue d'être le talon d'Achille de l’Impact de Montréal et les options sont limitées depuis la fermeture de la fenêtre des transferts. Tout indique que l’équipe devra terminer la saison avec les trois attaquants qu’elle a sous la main: Matteo Mancosu, Jackson-Hamel ainsi que Quincy Amarikwa.

«Je ne vais jamais baisser les bras [pour trouver des solutions sur le terrain]. Je suis en paix avec cette situation. J’essaie de toujours faire mieux et de faire progresser le club. C’est ça l’objectif», précise Garde. «Maintenant, concernant les trois joueurs à ce poste-là, nous ne pouvons pas dire qu’il y en a un qui se détache.»

Évidemment, l'attaquant québécois dont plusieurs rumeurs ont envoyé en France ne peut être condamné du tout. «Ce serait idiot de ma part de le condamner maintenant. J’essaie de tirer le meilleur de chacun», ajoute l'entraîneur français.

«Je pense qu’il y a eu déjà un départ difficile parce qu’il a connu deux blessures en préparation, a-t-il ajouté. Nous en avons parlé ensemble, je ne veux pas entrer dans les détails. Ensuite, il a peut-être eu une saison de découverte par rapport au travail qui est certainement différent de ce qu’il avait connu jusque-là. Il a eu quelques bonnes prestations cette année, pas beaucoup, mais aussi des prestations qui m’ont laissé sur ma faim avec une concurrence. Je n’ai rien évidemment contre la personne d’Anthony.»

Visiblement, l'athlète de 25 ans ne répond pas aux attentes de Rémi Garde. Jeudi matin, l'entraîneur a clairement identifié ce à quoi il s'attend de son attaquant de pointe, et rien ne paraît coller avec les qualités de Jackson-Hamel.

Retrouvez les commentaires de Rémi Garde dans la vidéo ci-haut.