Lutte

Jacques Rougeau frappé par une vague d'émotion

Publié | Mis à jour

C’est un monument de la lutte québécoise qui tirera sa révérence, samedi soir. Jacques Rougeau mettra fin à une carrière de 41 ans lorsqu’il présentera son dernier spectacle familial au stade IGA.

Ce grand passionné était frappé par une vague d’émotion lorsqu’il a accordé une entrevue à l’émission Québec Matin.

Rougeau ne se retirera pas de n’importe quelle façon. Il aura droit à un moment magique, lui qui se produira avec ses trois fils. Quand on connaît le lien unique entre sa famille et la profession, on comprend beaucoup mieux l'ampleur et la symbolique de l'événement.

«Mon père a fini sa carrière avec ses trois fils. Moi, j’ai trois fils et je vais finir ma carrière avec eux, a fait remarquer Rougeau avec nostalgie. [...] Je ne peux pas vous expliquer comment je suis fébrile. Je suis excité et triste en ce moment.»

C'est une nouvelle vie qui commencera demain pour cet athlète qui a déjà défait le célèbre Hulk Hogan. Celle qu'il a connue se termine ce soir, en quelque sorte.

«Demain, j’ai peur de mourir. C’est ma vie, la lutte. Ça finit ce soir», a-t-il confié en utilisant une allégorie.

Voyez l'entrevue intégrale dans la vidéo ci-dessus.