Crédit : AFP

LNH

De grosses pertes pour les Coyotes

Publié | Mis à jour

Les Coyotes de l’Arizona auraient perdu environ 50 millions $ au cours de la dernière année fiscale, selon certaines sources.

D’après le magazine «Forbes», la concession de la Ligue nationale de hockey (LNH) a encaissé des pertes moyennes annuelles de 30 millions $ lors des cinq plus récentes années. De plus, le club a une dette approximative de 300 millions $ et son propriétaire, Andrew Barroway, est à la recherche de nouveaux investisseurs pour l’appuyer.

La même publication avait d’ailleurs révélé à la mi-juillet que l’homme d’affaires souhaitait vendre 49 % de l’équipe et obtenir l’équivalent de 500 millions $.

«Nous ne déménagerons pas et je n’ai aucun plan pour relocaliser l’équipe. Mon fils ne me le pardonnerait jamais. Il va étudier à l’Université Michigan en gestion sportive et quand il sera plus vieux, il planifie en devenir le propriétaire à son tour. C’est une entreprise familiale et je veux que cette équipe demeure dans notre famille pour plusieurs générations», avait mentionné Barroway l’an passé.

En novembre dernier, «Forbes» estimait à 300 millions $ la valeur des Coyotes, qui ont été au centre de plusieurs rumeurs de transfert depuis des années. Ceux-ci ont terminé au 15e rang de l’Association de l’Ouest en 2017-2018 et ont pris le 30e échelon de la LNH avec une foule moyenne de 13 040 spectateurs par match local.