Crédit : Anne-Marie Sorvin-USA TODAY Sports

Impact

Débat du jour: Mancosu ou Amarikwa contre Chicago?

Débat du jour: Mancosu ou Amarikwa contre Chicago?

Vincent Destouches

Publié 12 août
Mis à jour 12 août

L’Impact de Montréal a beau avoir amélioré son effectif avec les arrivées du défenseur Bacary Sagna, du milieu Micheal Azira et de l’attaquant Quincy Amarikwa, le club risque de traîner l’affaire Jimmy Briand comme un boulet si son secteur offensif continue de manquer d’efficacité comme ce fut une nouvelle fois le cas à Salt Lake City, samedi soir.

Matteo Mancosu, qui avait marqué deux buts lors des trois derniers matchs de Montréal, a malgré tout semblé en panne de confiance. Il s’est procuré deux occasions nettes en première mi-temps, sans toutefois parvenir à se mettre en position de tirer, sa qualité technique lui faisant défaut.

Au final, l’attaquant italien, qui n’a touché que 22 ballons et n’a décoché qu’un seul tir (non cadré) en 67 minutes de jeu, a fini par céder sa place à Amarikwa, lancé immédiatement dans le grand bain par Rémi Garde après un seul entraînement avec sa nouvelle équipe.

L’Américain a profité de ses 23 minutes passées sur le terrain pour mettre en valeur sa puissance sur le front de l’attaque, se distinguant même par une tentative de lob aussi soudaine que rafraîchissante. Il a terminé le match avec 10 ballons touchés et deux tirs, dont un cadré.

Dans le XI partant de Rémi Garde, le poste d’attaquant semble à prendre par qui saisira sa chance. Matteo Mancosu, de par son vécu avec l’équipe, part avec une longueur d’avance.

Mais, en attendant qu’Anthony Jackson-Hamel se remette d’une nouvelle blessure aux ischios, la question qui se pose est : Amarikwa en a-t-il montré (déjà) assez pour mériter une place de titulaire en lieu et place du vétéran italien, samedi prochain, dans un match crucial contre le Fire de Chicago?

Donnez-nous votre avis!