Coupe Rogers

Rafael Nadal gâche la fête de Stefanos Tsitsipas

Publié | Mis à jour

Rafael Nadal est encore sacré champion de la Coupe Rogers. L’Espagnol a décroché un quatrième titre en sol canadien, dimanche, avec une victoire de 6-2, 7-6 (4) sur le jeune Grec Stefanos Tsitsipas en finale à Toronto.

Nadal a ainsi gâché la fête de Tsitsipas, qui célèbre son 20e anniversaire en ce 12 août.

Malgré une domination de Nadal en première manche, Tsitsipas a effacé un bris à la fin du deuxième set pour forcer la tenue d’un bris d’égalité. Le gagnant a toutefois eu le dessus pour remporter un 80e trophée. 

Tsitsipas, qui était à la recherche du premier titre de sa carrière sur le circuit de l’ATP, a vaincu quatre joueurs du top 10 avant de s’incliner en finale. Dominic Thiem, Novak Djokovic, Alexander Zverev et Kevin Anderson sont tous tombés devant la révélation du tournoi.

Tsitsipas, actuellement 27e au monde, devrait malgré tout percer le top 15 du classement de l’ATP, lundi.

La logique est respectée en double

En double, l’Australien John Peers et le Finlandais Henri Kontinen, respectivement septième et huitième raquettes mondiales en double, ont triomphé aux dépens du Sud-Africain Raven Klaasen (23e) et du Néo-Zélandais Michael Venus (19e).

Les deuxièmes têtes de série ont eu besoin de 1 h 25 min 40 s pour l’emporter 6-2, 6-7 (7) et 10-6. Il s’agit d’un troisième titre cette année pour la paire après les tournois de Brisbane et du Queens.

Lors du super bris d’égalité, Kontinen et Peers ont pris l’ascendant en remportant la moitié des échanges lorsque leurs adversaires mettaient la balle en jeu.

Au total, les gagnants ont réussi 15 as tout en ne commettant qu’une double faute. Ils ont mis leur première balle de service en jeu 70 % du temps et obtenu 87 % des points en pareilles circonstances.