Tiger Woods

Photo : Tiger Woods Crédit : AFP

Golf

Tiger Woods en très bonne position au Championnat de la PGA

Publié | Mis à jour

Le golfeur Tiger Woods s’est invité dans la danse au Championnat de la PGA, alors qu’il a remis une carte de 66, soit quatre coups sous la normale, samedi, lors de la troisième ronde disputée au Club Belleville de St. Louis.

Il s’agit de la deuxième journée consécutive où Woods termine sa journée de travail en retranchant quatre coups. Il avait joué la norme lors de la ronde initiale.

L’ex-numéro un mondial débuté sa journée en force avec cinq oiselets et un seul boguey sur les huit premiers trous. Il a ensuite joué la normale pour le reste de sa journée de boulot.

«Si on y réfléchit bien, j’ai été à court sur l’ensemble de mes coups roulés sur le neuf de retour, a indiqué Woods après sa ronde. Les verts devenaient lents et je n’ai pas frappé la balle assez fort.»

«Dans l’ensemble, j’ai bien joué aujourd’hui [samedi], a précisé celui qui n’a pas gagné de tournoi depuis 2013. J’aurais aimé être un peu plus proche du meneur, compte tenu de la façon dont il joue».

Son cumulatif de 202 (-8) le positionne provisoirement au sixième rang avec sept autres golfeurs et à seulement quatre coups du meneur Brooks Koepka, qui a remporté l’Omnium des États-Unis en juin dernier.

Ce dernier a joué 66 (-4) et s’est emparé de la position de tête avec un cumulatif de 198 (-12).

Koepka pourchassé par Scott

L’Américain a réussi six oiselets, dont cinq sur le neuf d’aller et deux bogueys. La veille, il avait réussi une magnifique performance de 63 (-7).

«J’ai vraiment bien joué et j’ai connu un bon départ, a expliqué le meneur. C’était agréable lors du premier neuf, je jouais bien. Sur le retour, j’ai connu des ratés avec mes élans, j’ai envoyé ma balle trop loin, mais c’est plaisant d’être en tête.»

«Je veux rester dans le moment présent, a-t-il ajouté. C’est gros, je ne dois pas m’en mettre trop sur les épaules. Demain [dimanche], je dois seulement me réveiller, garder ma routine et jouer.»

Koepka est pourchassé par l’Australien Adam Scott qui est à -10 après 54 trous.

Trois autres athlètes ne sont pas bien loin avec des cumulatifs de 201 (-9). Il s’agit de Gary Woodland, Jon Rahm et Rickie Fowler.

Woodland, qui menait après les deux premières rondes, a connu une journée plus difficile avec, notamment, un triple boguey au 10e fanion. Il aura finalement complété le parcours avec une carte de 71 (+1).