LNH

Sean Couturier veut poursuivre sur sa lancée

Publié | Mis à jour

Après avoir connu sa meilleure saison en carrière dans le circuit Bettman l’an dernier, le joueur de centre des Flyers de Philadelphie Sean Couturier a profité du Boot Camp Sleeman pour montrer son savoir-faire aux partisans présents au Centre sportif de Sainte-Foy, vendredi soir.

Comme certains, Couturier n’en était pas à une première participation au Boot Camp. Tous les ans, il avoue qu’il adore venir se mesurer aux autres québécois de la Ligue nationale de hockey un mois avant le début des camps d’entraînements. «C’est rendu un événement annuel. Au début de l’été, j’envoie un texto à Cédric (Desjardins) pour savoir quand est le tournoi afin de mettre un trou dans mon horaire», a assuré l’ex-joueur des Voltigeurs de Drummondville.

L’an dernier, le huitième choix au total du repêchage de 2011, a connu un énorme déclic offensivement augmentant sa moyenne de points par match de 0,52 à tout près d’un point par rencontre. Il explique qu’il a voulu prouver aux dirigeants de l’équipe qu’il n’était pas seulement un joueur défensif et qu’il était capable de contribuer offensivement.

«Je suis arrivé prêt au camp. Je me sentais plus fort et j’étais motivé. J’ai eu la chance de jouer avec Claude Giroux donc c’est sûr que ça m’a aidé, on a créé une belle chimie ensemble», a avoué Couturier.

Un avenir excitant

Selon Sean Couturier, les Flyers vont continuer d’être compétitifs la saison prochaine. Le directeur général de l’organisation, Ron Hextall, a d’ailleurs réalisé un grand coup le 1er juillet dernier en offrant à James Van Riemsdyk l’occasion de revenir à Philadelphie pour cinq saisons.

«Je pense qu’on a fait de bonnes aditions. On a également de bons jeunes joueurs des mineurs qui s’en viennent. L’avenir est vraiment excitant à Philadelphie. L’acquisition de James Van Riemsdyk est bonne. Il a déjà joué pour les Flyers et il connaît bien l’organisation », dit Couturier sur un air assuré.

La septième édition du Boot Camp Sleeman se poursuivra samedi dès 10 h 30 alors que l’équipe Benny & Co se mesurera à l’équipe Groupe Investors qui compte spécialement sur l’attaquant du Canadien de Montréal Philip Danault.