Coupe Rogers

«On dirait que la WTA m’en veut» - Halep

Publié | Mis à jour

Simona Halep a été très critique à l’endroit de la WTA pour l’horaire de ses matchs à la Coupe Rogers de Montréal cette semaine. 

Après avoir atteint les demi-finales vendredi, elle a blâmé le circuit féminin pour lui avoir offert moins de temps de repos que ses adversaires, selon elle.

«Si tu regardes l’horaire des matchs, je suis la joueuse à avoir le pire. Cette situation arrive presque à chaque tournoi. Je pense que la WTA m’en veut. J’en suis très mécontente», a dit la Roumaine aux journalistes après sa victoire de 7-5, 6-1 sur la Française Caroline Garcia.

«Je rentrerai encore tard ce soir. Mon adversaire, elle, est déjà à l’hôtel depuis six heures à se reposer. Hier (jeudi), j’ai joué deux matchs. Aujourd’hui, j’aurais dû jouer dans le deuxième match de la soirée et non pas le premier. Et demain, j’aurais dû jouer à 18h et non à 13h. C’est mon opinion et je crois avoir raison», a ajouté Halep du même souffle.

Elle a cependant précisé n’avoir «aucun problème» avec la WTA.

«Habituellement, je ne critique pas mon horaire, mais aujourd’hui, c’est la goutte qui a fait déborder le vase», a-t-elle conclu son point de presse.

Voyez des extraits dans la vidéo ci-dessus.