Pittsburgh Steelers v Philadelphia Eagles

Crédit : AFP

NFL

La NFL nie les allégation d'un autre «Deflategate»

Publié | Mis à jour

La NFL a répondu aux allégations d’un animateur de radio de la région de Philadelphie, vendredi, en lien avec la possible utilisation d’un ballon insuffisamment gonflé par les Steelers de Pittsburgh durant leur match préparatoire de jeudi contre les Eagles de Philadelphie.

«L’ensemble des ballons étaient conformes aux règles de la NFL après l’inspection d’avant-match et toutes les procédures ont été suivies, a indiqué le vice-président aux communications de la NFL, Michael Signora, dans un communiqué. Lors du troisième quart, un ballon qui était dégonflé a été retiré du jeu et il sera inspecté.»

Selon la chaîne radiophonique WIP de Philadelphie, l’un de ses journalistes – Howard Eskin - couvrant la rencontre a remarqué un ballon visiblement dégonflé au troisième quart; il a d’ailleurs comparé l’objet à une guimauve durant son intervention. À ce moment-là, Mason Rudolph agissait à titre de pivot des Steelers, qui l’ont emporté 31-14.

La NFL a été éclaboussée par le scandale du «Deflategate» survenu durant le match de championnat de l’Association américaine en janvier 2015. La ligue avait conclu que les Patriots de la Nouvelle-Angleterre avaient utilisé des ballons dégonflés pendant leur duel face aux Colts d’Indianapolis. Le quart Tom Brady a écopé d’une suspension de quatre parties, tandis que son club a perdu deux choix de repêchage et reçu une amende de 1 million $.