SPO- TIGER-CATS VS ALOUETTES

Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

Alouettes

Du respect pour Manziel, mais...

Publié | Mis à jour

La visite de Johnny Manziel a provoqué un certain intérêt à Ottawa, mais pas chez les joueurs et les entraîneurs du Rouge et Noir.

En bon français, ils sont «tannés» de se faire interroger au sujet du nouveau quart des Alouettes. Le Québécois Antoine Pruneau est l’un de ceux-là.

«Ça me fait sourire de devoir en parler autant (de Manziel), a souligné le secondeur. Je trouve cela dommage qu’il y ait autant d’intérêt envers ce gars-là alors qu’il y a plein de bons quarts-arrière dans la LCF. Quand j’affronte des gars comme Mike Reilly, Bo Levi Mitchell, Matt Nichols ou notre quart Trevor Harris à l’entraînement, c’est un plus gros défi pour moi par rapport à ce qui s’en vient demain (samedi soir).»

«Ce que Manziel a fait dans la NCAA en 2015, ça n’a plus rapport en 2018. C’est le présent qui compte.»

Par contre, il reconnaît que l’ancien pivot de la NFL possède certaines qualités.

«Il bouge bien avec le ballon, mais il doit améliorer sa prise de décision, a souligné Pruneau. La semaine dernière, il n’a pas été bien protégé. Je ne veux pas prendre tout le négatif de leur match pour tomber dans le piège de me dire que ce sera une partie facile.»

Une pression constante

Avec la présence de Noel Thorpe comme coordonnateur défensif, il faut s’attendre à ce que le Rouge et Noir applique beaucoup de pression sur la ligne offensive des Alouettes dès le départ.

Si les joueurs locaux parviennent à trouver des failles, Manziel va courir un marathon derrière sa ligne de mêlée s’il désire avoir du temps pour lancer le ballon.

«Il faudra que nos demis défensifs demeurent dans leur couverture, car c’est possible que les jeux durent 10 ou 12 secondes, a précisé Pruneau. Il faudra demeurer disciplinés dans nos assignations.»

Pour ce qui est de Thorpe, il s’est montré prudent au sujet de la ligne offensive montréalaise, qui est très poreuse depuis le début de la saison.

«Je ne crois pas que ça va être un party pour notre ligne défensive, a-t-il expliqué. Ils ont une unité qui est en train de progresser après l’arrivée de nouveaux visages. Ils ont des vétérans qui ont des bagues de la Coupe Grey.»

«Pour ce qui est de Manziel, je ne peux pas le comparer aux grosses pointures de la LCF. C’est encore une recrue à mes yeux. Il n’a pas joué un match complet et il tente encore de comprendre le livre de jeux de son équipe.»