SPO-GP3R-NASCAR-PINTY

Crédit : Andréanne Lemire/Agence QMI

Course Automobile

Des visées aux États-Unis en 2019

Publié | Mis à jour

Le pilote québécois Alexandre Tagliani disputera la course de la série des camionnettes Camping World pour la quatrième fois de sa carrière sur la piste de Mosport à la fin du mois.

Cette participation pourrait lui permettre de courir plus souvent, comme il le souhaite ardemment, dans l’une des trois divisions majeures du NASCAR la saison prochaine.

Appuyé par son commanditaire RONA, le vétéran pilote de Lachenaie ne cache plus avoir des visées au sud de la frontière en 2019.

«Nous discutons très fort avec nos partenaires actuels et avec d’autres à venir pour ajouter des courses à notre programme, dit Tagliani. Mais il est par contre trop tôt pour vous donner des indications précises sur notre projet.»

«Je peux toutefois vous dire que le dossier progresse à bon rythme.»

Promotion avec Craftsman

À Trois-Rivières, une promotion alléchante à laquelle il est associé permettra à un spectateur de quitter le site avec une récompense d’une valeur de 15 000 $ comprenant notamment un week-end NASCAR toutes dépenses payées aux États-Unis en 2019.

C’est une initiative de l’entreprise Craftsman, spécialisée dans la fabrication d’outils et dont les produits sont exclusivement vendus dans les magasins RONA.

Si Tagliani n’a pas voulu en dire davantage, il y a lieu de croire que l’heureux amateur aura la chance d’aller le voir courir l’an prochain soit dans la série des Camionnettes ou en XFinity, l’antichambre de la Coupe Monster Energy.

«Les portes sont ouvertes, c’est certain, ajoute-t-il. Il faut cependant éviter des conflits de dates avec la série canadienne de NASCAR.»

Un appel de l’écurie Gibbs

C’est ce qui lui est d’ailleurs arrivé en fin de semaine au Grand Prix de Trois-Rivières, alors que la réputée écurie Joe Gibbs lui avait offert le volant de sa voiture pour la course de la Série Xfinity qui a lieu samedi au circuit routier de Mid-Ohio.

«C’est dur de refuser une telle opportunité, mais j’avais des engagements ici en Mauricie, explique-t-il. Il aurait fallu que je quitte Mid-Ohio dans la soirée pour me présenter dimanche à Trois-Rivières et prendre le départ de la coupe NASCAR Pinty’s en fond de grille.»

À Road America aussi

En fait, l’écurie Gibbs souhaitait aussi recruter le pilote québécois pour la dernière épreuve de circuit routier de la saison, à Road America, le 25 août.

«Alors là, poursuit-il, ç’aurait été encore plus compliqué puisque je suis inscrit dans deux courses la même fin de semaine à Mosport, en Pinty’s et en Camionnettes Camping World.»

«Dans les deux cas, j’aurais été forcé, encore une fois, de m’élancer en dernière position. C’était impensable.»

Cette voiture très compétitive (numéro 18) de l’écurie Gibbs s’était classée au quatrième rang la semaine dernière à Watkins Glen, aux mains de Ryan Preece.

Kyle Busch et Daniel Suarez l’ont aussi pilotée cette saison sur pistes ovales en série XFinity.

Une camionnette pour gagner

Tagliani se présentera à Mosport avec de grandes ambitions. Recruté par l’écurie Young Motorsport, comme l’an dernier, il figure certes parmi les candidats logiques à la victoire.

À ses deux premières participations, en 2014 et 2015, il avait signé la position de tête. Son meilleur résultat a été une cinquième place il y a trois ans.

«Je suis dû pour gagner, dit-il, surtout à Mosport, où c’est venu bien près à plusieurs occasions.»

Tagliani est le champion défendant du Grand Prix de Trois-Rivières en NASCAR Pinty’s.

«Quand tu remportes cette course, tu ne veux plus de contenter de la deuxième place, conclut-il. Mais je sais pertinemment qu’au moins sept ou huit pilotes peuvent aussi la gagner dimanche.»