LNH

Brian Gionta «prêt pour la retraite»

Publié | Mis à jour

À 39 ans, Brian Gionta pourrait bien entendre le chant du cygne.

Toujours sans contrat à un mois des camps d’entraînement de la Ligue nationale de hockey, l’ancien capitaine des Canadiens de Montréal et des Sabres de Buffalo réalise que les chances de trouver preneur sont minces.

«Je suis prêt pour la retraite, à moins que quelque chose d’extraordinaire se produise», a-t-il admis ans une entrevue accordée au site officiel de la LNH.

«Je me suis entraîné parce que c'est la routine. C'est ce que je fais tous les étés depuis 17 ans. Je m'entraîne toujours avec le groupe de gars ici [à Rochester]. À ce stade-ci, je passe du temps avec eux et je me tiens en forme», a ajouté Gionta.

À pareille date l’an dernier, la situation était semblable, mais pour des raisons complètement différentes : l’attaquant américain souhaitait représenter son pays aux Jeux olympiques et il ne souhaitait pas déménager sa famille.

«L'été dernier, nous avions des offres sur la table et nous avons examiné des propositions sérieuses. Mais je n’étais pas à l’aise de déplacer les enfants un an ici et un an là-bas, a raconté l’athlète de 5 pi 9 po.

«Ce serait vraiment difficile de déplacer les enfants. Je n'ai pas complètement exclu cette possibilité, mais je regarderai très probablement des options autres que celles de hockeyeur («non-playing»).»

Après les Jeux de Pyeongchang, Gionta s’est joint aux Bruins de Boston pour le reste de la saison, totalisant deux buts, cinq mentions d’aide en 20 parties et il participé à un match en séries éliminatoires.

Le directeur général des Bruins de Boston, Don Sweeney, ne lui a pas offert de nouveau contrat.