Alouettes

Alouettes : à la recherche d’une étincelle

Publié | Mis à jour

Les Alouettes ont du pain sur la planche s’ils souhaitent participer aux prochaines éliminatoires. Non seulement ils devront se mettre à gagner rapidement, mais ils devront le faire contre les équipes de leur section.

Les hommes de Mike Sherman ont l’occasion de faire un pas dans la bonne direction, samedi soir, alors qu’ils affrontent le Rouge et Noir d’Ottawa à la Place TD. Avec une seule victoire en sept rencontres, on peut dire sans se tromper que c’est un match crucial dans cette saison 2018.

Pourtant, les vétérans de l’équipe ne sont pas encore prêts à appuyer sur le bouton panique. C’est le cas du joueur de ligne offensive Tony Washington.

«La bonne chose d’évoluer dans la LCF, c’est d’avoir vu les Lions de la Colombie-Britannique remporter la Coupe Grey après avoir eu un départ catastrophique (1-7), a-t-il souligné. J’ai remporté la coupe en 2012 à Toronto après avoir présenté un dossier de 2-6.»

«C’est très possible de faire basculer notre saison du bon côté. Il faut simplement mettre les bons joueurs aux bonnes places. Je crois qu’on est sur le point d’avoir l’étincelle pour le faire et je crois que ça pourrait être demain (samedi soir) contre Ottawa.»

Fiche trompeuse

Washington est d’avis que la fiche des Alouettes n’est pas représentative du talent qu’il y a au sein de la formation.

«Si on regardait seulement les noms sur une feuille, sans connaître le dossier, on dirait qu’on a une très bonne équipe, a ajouté le vétéran. Il faut seulement former un tout avec ces joueurs.»

Johnny Manziel sera à nouveau le quart partant des Alouettes. Il est clair qu’il voudra mieux faire qu’à son premier départ dans la LCF.

«Contre Hamilton, ce n’était pas une bonne journée au bureau et j’ai eu l’impression de laisser tomber mon équipe, a expliqué Manziel, vendredi, lors d’une mêlée de presse. J’ai passé à autre chose. Si tu continues de t’apitoyer sur ton sort, ça va t’empêcher d’avancer pour la suite des choses.»

«On a eu une bonne semaine d’entraînement et on va tenter de transposer le tout sur le terrain pour notre match.»

Des vidéos

Il a regardé les vidéos du dernier match à plusieurs reprises durant les derniers jours.

«J’ai fait quelques mauvaises passes et j’aurais aimé qu’on soit plus efficaces dans la zone payante», a mentionné Johnny Manziel.

On raconte que le jeune quart a une bonne attitude avec ses coéquipiers dans le vestiaire. Il veut bien faire les choses et il veut surtout gagner des matchs. C’est le genre d’attitude qui est nécessaire pour que les Alouettes reviennent au sommet.

Un tweet déplacé

Depuis quelques années, les réseaux sociaux ont envahi le sport professionnel avec ses bons et ses mauvais côtés. Parfois, certaines organisations sont drôles, et dans d’autres cas, elles vont trop loin dans leurs messages.

On en a eu un bon exemple vendredi avec le responsable du Rouge et Noir dans ce département. En envoyant l’identité des joueurs partants sur Twitter, il a écrit ceci : «Combien de ces joueurs vont réussir une interception contre Johnny Manziel ?»

Le message a été supprimé quelques minutes plus tard, mais le mal était fait. Parfois, chez certaines personnes, le jugement vient en option.