Impact

Impact : de l’expérience et de la profondeur

Publié | Mis à jour

L’Impact n’a pas conclu son magasinage estival en ayant comblé tous ses besoins, mais l’équipe, au lendemain d’une dernière journée de «mercato» très agitée, est certainement meilleure qu’elle ne l’état 24 heures plus tôt.

C’est du moins ce qui est ressorti des propos du directeur technique Adam Braz, jeudi matin, lors d’un point de presse.

Braz est apparu très satisfait de l’acquisition du défenseur Bacary Sagna, qui était sans contrat, ainsi que du milieu de terrain Michael Azira et de l’attaquant Quincy Amarikwa, obtenus par le biais de transactions avec d’autres clubs de la MLS.

Sagna, un ancien international français de 35 ans qui a évolué pour de grands clubs en Angleterre, a visiblement un profil qui plaît au dirigeant.

«Je pense qu’avoir un joueur comme Bacary, ça va aider les autres joueurs, ils pourront le voir et apprendre de lui, a expliqué Braz. Quand tu apportes un joueur avec cette expérience, ça améliore les joueurs auteur de lui»

C’est l’entraîneur de l’équipe, Rémi Garde, qui a attiré le latéral droit en ville.

«Rémi a eu le contact, il le connaît, ils ont eu de bonnes discussions dans cette fenêtre, a indiqué le directeur technique. Je pense que Rémi a bien expliqué le projet, la ligue et Bacary était vraiment intéressé. Les discussions, après ça, étaient vraiment bonnes.»

Azira et Amarikwa, pour leur part, sont des joueurs qui, sans être du plus haut calibre, apporteront de la profondeur et du vécu à l’effectif.

«Michael a beaucoup d'expérience en MLS, 90 matchs, on est assez légers à cette position», a rappelé Braz.

Et Amarikwa, qui devrait être utilisé davantage comme attaquant que comme ailier, cherchera sans doute à relancer sa carrière après avoir vu peu de temps de jeu dernièrement, à San Jose.

«Quincy a un tonne d'expérience en MLS, il est prêt et affamé, a souligné Braz. Il a eu des difficultés avec sa blessure au genou, il a beaucoup passé de temps sur le banc cette année et il arrive ici avec quelque chose à prouver.»

Il a d’ailleurs été confirmé que ce dernier rejoindra le club à Salt Lake City, où le prochain match doit avoir lieu, samedi. Sagna, pour sa part arrivera à Montréal samedi et le directeur technique a indiqué que si le vétéran s’est entraîné dernièrement pour garder la forme, il ne sait pas quand il sera prêt à fouler la pelouse sous le maillot bleu, blanc et noir.

Terminé pour cette année?

Braz a avoué que le capotage du transfert de l’attaquant Jimmy Briand l’a déçu, puisque l’organisation souhaitait vraiment se renforcer à cette position.

«Ce n'est pas un secret qu'il était la priorité, mais ça n'a pas fonctionné il faut tourner la page, ça arrive», a-t-il expliqué, en ajoutant que le club pilotait d’autres dossiers en parallèle.

Il est encore possible de voir le club ajouter un joueur sans contrat d’ici le 14 septembre, comme le permettent les règles de la ligue, mais il faudra que le risque en vaille la chandelle.

«Je dirais qu'on a plus ou moins terminé, par contre ça ne veut pas dire qu'on ne regarde pas pour un attaquant, que ce n'est pas une possibilité (...) mais ça doit être quelque chose dont Rémi pense vraiment que c'est une bonne option à court terme ou long terme.»

Braz a indiqué que pour faire une place dans l’effectif à un tel joueur, il serait possible d’en prêter un autre.