Golf

Championnat de la PGA : Tiger Woods limite les dégâts

Publié | Mis à jour

Après un début de ronde chaotique, Tiger Woods a limité les dégâts en remettant une carte de 70, à égalité avec la normale, au terme de la première journée de la 100eédition du Championnat de la PGA, jeudi, à St. Louis.

Entamant sa journée de travail sur le neuf de retour, Woods a commis un premier boguey d’entrée de jeu au 10e fanion, avant d’envoyer son deuxième coup à l’eau au 11e, où il a finalement inscrit un double boguey à sa fiche.

Visiblement insatisfait de son jeu, l’Américain a ensuite changé de t-shirt avant de continuer... Il a calé quatre oiselets et obtenu un boguey supplémentaire lors des 16 trous suivants. Il s’est d’ailleurs dit bien heureux de la tournure des événements.

«Ça m’a permis de demeurer [dans la course], a dit Woods, selon le site officiel de la PGA. J’aurais très bien pu aller dans une autre direction après avoir été à +3 à la fin du deuxième trou. Bien des choses peuvent arriver. Je me suis accroché et j’ai tourné la situation.»

Woods se trouve ainsi au 48e échelon, à six coups du meneur, son compatriote Gary Woodland. Après une seule journée, il croit que rien n’est encore joué.

«C’est un long tournoi. Ce sont quatre longues journées, comme des marathons.»

L’ancien numéro 1 mondial, vainqueur de quatre éditions de ce tournoi du Grand Chelem, avait indiqué plus tôt cette semaine qu’il n’était pas au sommet de sa forme, souffrant d’inflammation «partout».

Woodland termine en beauté

Woodland a quant à lui retranché six coups à la normale, en vertu d’un pointage de 64, jeudi. Le meneur du jour a notamment réussi cinq oiselets entre les 11e et 17e fanions.

L’Américain Rickie Fowler (65) lui a concédé un coup d’avance, tandis que Zach Johnson et le Sud-Africain Brandon Stone ont tous deux signé une carte de 66, en sixième place.

Un groupe de 11 concurrents se partage le cinquième rang avec un total de 67 (-3). Le numéro 1 mondial, Dustin Johnson, est du lot.

Le champion en titre de l’événement, l’Américain Justin Thomas, est quant à lui 33e avec un total de 69 (-1). Après avoir réussi trois oiselets sur son premier neuf, le partenaire de jeu de Woods a commis deux bogueys pour terminer sa ronde.

Seul Canadien en lice, Adam Hadwin a manqué de régularité, enchaînant les oiselets et les bogueys, si bien qu’il a complété le parcours en 71 coups (+1). Il pointe au 62e rang après une journée.