Impact

Jimmy Briand: la porte serait entrouverte

Publié | Mis à jour

L'entraîneur-chef de l'Impact de Montréal, Rémi Garde, a laissé entendre mardi que les ponts ne sont peut-être pas coupés entre le club et l'attaquant français Jimmy Briand.

Questionné à ce sujet mardi, à l'occasion de l'entraînement du Bleu-blanc-noir, il a dit aux journalistes qu'il n'a pas abandonné le dossier. «Je continue de faire mon travail», a-t-il affirmé.

«Il y a plus qu’un espoir. J’ai fait ce que je pouvais et je fais toujours ce que je peux. Je n’abandonne pas», a-t-il ajouté. 

Malgré cela, l'analyste de TVA Sports Vincent Destouches rapportait mardi midi que l'Impact avait tourné la page dans ce dossier. Pendant la journée, les propos de Garde auraient toutefois fait leur chemin et ses efforts pour recoller les morceaux semblent porter fruit. 

«Si la porte était fermée ce matin, elle est maintenant entrouverte. C'est loin d'être fait, mais il y a espoir», a indiqué Destouches en soirée sur Twitter.

Garde avait confirmé l'intérêt de l'équipe à l'égard de l'attaquant Fanendo Adi, mais les espoirs de l'obtenir se seraient amenuisés alors qu'il ne reste plus qu'une semaine environ avant la fermeture du marché des transferts. 

«Est-ce que ce sont ces éléments qui ont fait évoluer la position de l'Impact? Je ne peux pas le garantir. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'à l'heure où on se parle, la position des dirigeants de l'Impact a quelque peu évolué, a révélé Destouches sur les ondes de TVA Sports.

«Il y a des choses qui devront se régler dans ce dossier-là qui ne sont pas réglées, mais au moins, à l'heure actuelle, il existe un espoir, finalement, de voir Jimmy Briand atterrir à Montréal.» 

Les négos ont achoppé

La semaine dernière, les négociations entre les deux camps ont achoppé alors que la venue de l'ancien de Guingamp semblait imminente.

Dimanche, le joueur de 32 ans a raconté au quotidien français L’Équipe qu’il n’a pas du tout apprécié le fait que l’organisation montréalaise ait affirmé qu’il avait effectué des «demandes supplémentaires importantes» à la dernière minute.

Selon les informations de Destouches, lorsque Briand a prolongé son contrat avec Guingamp en juin 2017, il a touché une de 750 000 € (1,15 million $ en devises canadiennes) et le président guingampais a alors réclamé le versement d’une indemnité de réparation, ce qui a créé l'impasse.

«Briand ne se joindra pas à l’Impact tel que prévu initialement. Il n’a pas voulu signer le contrat MLS selon les termes discutés et acceptés par lui et son agent, avait annoncé l’Impact jeudi dernier. Des demandes supplémentaires importantes du clan Briand à la dernière minute ont fait avorter la signature.»

En trois saisons à Guingamp, celui qui aura 33 ans le 2 août a inscrit 32 buts et 15 passes en 118 matchs. Depuis le début de sa carrière professionnelle, il a marqué 112 buts en 519 rencontres.