New York Islanders v Arizona Coyotes

Crédit : AFP

LNH

Le propriétaire des Coyotes souhaiterait vendre 49 % de l’équipe

Publié | Mis à jour

Le propriétaire des Coyotes de l’Arizona, Andrew Barroway, chercherait à vendre 49 % de ses parts dans la formation de la Ligue nationale de hockey.

La nouvelle a été rapportée par différentes sources, dont le réputé magazine «Forbes», mardi.

Barroway, qui est l’unique propriétaire des Coyotes depuis juin 2017, souhaiterait obtenir près de 250 millions $ dans cette transaction, soit 49 % d’une valeur totale estimée à 500 millions $.

Cette somme pourrait servir à régler certaines dettes. Les Coyotes auraient effectivement un déficit d’environ 250 millions $, selon «Forbes».

L’an dernier, malgré les embûches, Barroway réitérait son intention de garder les Coyotes dans la grande région de Phoenix, affirmant vouloir en rester le propriétaire pour longtemps.

«Nous ne déménagerons pas et je n’ai aucun plan pour relocaliser l’équipe, avait-il alors affirmé. Mon fils ne me le pardonnerait jamais. Il va étudier à l’Université Michigan en gestion sportive et quand il sera plus vieux, il planifie en devenir le propriétaire à son tour. C’est une entreprise familiale et je veux que cette équipe demeure dans notre famille pour plusieurs générations.»

Avant de devenir le seul propriétaire, Barroway était l’actionnaire majoritaire des Coyotes depuis déjà 2014. Précédemment, il avait tenté d’acquérir différentes équipes, dont les Devils du New Jersey ou encore les Islanders de New York.

Peu de succès sur la glace

En plus d’éprouver des ennuis financiers, les Coyotes n’ont pas participé aux séries éliminatoires lors des six dernières saisons. Ils ont notamment complété la récente campagne avec une fiche de 29-41-12 pour terminer au 15e et dernier rang de l’Association de l’Ouest.

Au cours de l’été, les Coyotes ont notamment fait l’acquisition de l’attaquant Alex Galchenyuk en retour de Max Domi, qui est ainsi passé au Canadien de Montréal. À la suite d’une autre décision, les Coyotes ont par ailleurs obtenu le contrat du vétéran Marian Hossa dans une transaction avec les Blackhawks de Chicago. La formation de l’Arizona a ainsi accepté d’inclure les 5,275 millions $ en salaire de Hossa dans ses livres de comptabilité afin de mettre la main sur Vince Hinostroza et Jordan Oesterle.