Boxe

«Jean Pascal est plus que prêt»

Publié | Mis à jour

C’est dans une semaine que Jean Pascal et Steve Bossé en viendront aux coups dans l’arène de la Place Bell de Laval.

Pendant ce temps, Pascal ajoute de la masse à son gabarit en vue de ce combat anticipé des poids lourds. Rencontré par TVA Sports, vendredi, le Lavallois a aussi continué de narguer son adversaire (1-0-0) après le face à face de dimanche dernier, au Beach Club de Pointe-Calumet.

«Honnêtement, je n’avais rien contre Steve Bossé auparavant. Mais dimanche il a osé mettre ses pattes sur moi. Ça commence à être plus personnel.»

«Vendredi soir, je vais lui faire regretter.»

Si plusieurs prédisent une victoire de Pascal (32-5-1), dont le dernier combat remonte à décembre dernier, le boxeur de 36 ans devra être agressif dès le premier son de cloche, croit son entraîneur.

«Le début du combat sera très important, lorsque les boxeurs se touchent ou ne sont pas encore concentrés, ni préparés à se faire frapper, prévient Stéphan Larouche.

«Surtout contre un gars qui n’a pas d’expérience en boxe. [Bossé] va faire des choses un peu étranges, sans rythme. Le début du combat sera extrêmement important.»

Pascal «est plus que prêt»

Depuis le début du camp, Pascal s’entraîne avec Rodolfo Parada Ramos. Selon ce dernier, l’ex-champion WBC des mi-lourds a perfectionné son art même s’il a monté de catégorie.

«Depuis le premier sparing, son attitude a changé, sa vitesse a changé, sa façon de s’adapter a changé. Il a pris du poids et il est super vite, a-t-il prévenu.

«Moi je vous le dis, Jean Pascal est plus que prêt.»

Rappelons qu'après plusieurs embuches, Bossé (1-0-0) a obtenu son permis de boxeur au terme de sa convocation avec la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) qui s’est terminée, mardi après-midi, au Palais de justice de Montréal.

Voyez le reportage de Frédérique Guay dans la vidéo, ci-dessus.