Crédit : AFP

Tennis

Nadal-Djokovic : la finale avant la finale

Publié | Mis à jour

La relève de la garde devant le palais de Buckingham est l’une des attractions les plus emblématiques de Londres et on a aussi droit à un changement de garde cette année à Wimbledon. Roger Federer ayant encaissé un revers inattendu en quarts de finale, un nouveau roi sera couronné dimanche sur la pelouse sacrée.

En demi-finale vendredi, on retrouvera quatrejoueurs âgés de 30 ans et plus aux parcours différents. John Isner (33) sera confronté à Kevin Anderson (32) dans le premier match tandis que le public pourra savourer un affrontement entre Rafael Nadal (32) et Novak Djokovic (31) dans la seconde rencontre.

Nadal et Djokovic ont joué 51 fois l’un contre l’autre au cours de leur carrière et Nadal mène 26-25 au chapitre des victoires, la dernière remontant au mois de mai au tournoi de Rome.

Ce choc Nadal-Djokovic sur le gazon de Wimbledon sera en quelque sorte la finale avant la finale.

De quoi à prouver

Les deux joueurs ont des choses à prouver. La dernière présence de Nadal en demi-finale à Wimbledon remonte à 2011 (il a triomphé en 2008 et en 2010) et l’Espagnol voudra démontrer qu’il est encore capable de triompher sur le gazon, après avoir été sacré champion le mois dernier sur la terre battue de Roland-Garros et cela, pour une 11e fois.

Djokovic, de son côté, vit une belle renaissance, lui qu’on n’avait pas vu dans le carré d’as d’un tournoi du Grand Chelem depuis les Internationaux des États-Unis en 2016.

Nadal a profité de la journée de jeudi pour faire le plein d’énergie après avoir gagné un duel épique d’une durée de 4 h 48 min la veille face à Juan Martin Del Potro.

De l’avis de plusieurs experts, ce fut possiblement le meilleur match de tennis de l’année. Andy Murray a d’ailleurs qualifié la cinquième manche de la «meilleure que j’ai vue dans ma vie»!

«Je suis fier d’avoir survécu et je devrai maintenant bien me reposer, a raconté Nadal. J’ai suivi Novak depuis le début du tournoi et il joue de façon superbe. C’est toujours un défi de l’affronter. C’est un adversaire au style complexe. Je m’attends à un match difficile.»

Djokovic a retrouvé tous ses moyens, maintenant qu’il est bien remis de son opération au coude, et il sera d’attaque.

«Je suis un joueur et une personne différente aujourd’hui, a expliqué le Serbe. J’aime mon niveau de jeu et je mérite pleinement cette participation à la demi-finale. J’espère pouvoir soulever le trophée dimanche.»