Crédit : AFP

LNH

Nick Bjugstad ne serait pas à échanger, mais...

Publié | Mis à jour

Il n’y a pas qu’à Montréal ou Ottawa où des joueurs d’impact sont mêlés à des rumeurs de transactions. La Floride a eu son lot de ouï-dire depuis l’an dernier.

Les joueurs de centre Vincent Trocheck et Nick Bjugstad, par exemple, ont plus souvent qu’à leur tour été nommés comme cibles attrayantes chez les Panthers, mais il ne faut pas s’attendre à ce que ce dernier soit marchandé par la direction.

Aux dires de l’agent de Bjugstad, son client n’ira nulle part.

«Je suis très proche de leur directeur général, Dale Tallon, qui est un grand admirateur de Nick Bjugstad, a assuré Ben Hankinson à la radio WFAN. Les deux dernières années n'ont pas été aussi productives pour lui, donc il y avait beaucoup de discussions.»

«C’était la même chose y a quelques années aussi.»

Selon Hankinson, qui est à l’emploi de l’agence Octagon Hockey, les rumeurs - persistantes soient-elles - ne sont pas fondées. Même que Tallon a tenu à rassurer le camp du joueur de 25 ans.

«Ce sont les mêmes équipes. Montréal, Pittsburgh, puis le Wild est toujours dans le coup. Chaque fois que ça sort et que j’en parle  à Dale, il me dit "il n'y a aucune chance que nous l'échangeons. Je l'aime"», a-t-il raconté.

Personne n’est intouchable

Hankinson reconnaît toutefois que tout peut arriver dans le milieu, car telles sont les affaires dans le circuit Bettman.

«Aucun joueur n'est intouchable, rappelle l’agent. Mais s'il obtient la bonne offre, vous comprendrez qu’il échangerait Nick. Mais le prix a augmenté.»

Le représentant de Bjugstad et Patrick Maroon, entre autres, croit toutefois que certaines rumeurs sont plus logiques que d’autres.

«Je pense qu'il peut y avoir une certaine vérité que le Wild est intéressé. Évidemment [un bon joueur] devra aller de l'autre côté. Le Wild n'a pas beaucoup de droitiers. Ils ont beaucoup de gauchers.»

Et qui pourrait hypothétiquement prendre le chemin de la Floride?

«Charlie Coyle est probablement le seul droitier à l'aile droite là-bas. Qui sait, peut-être que Coyle reviendrait dans l'autre sens. Je ne sais pas!», spécule-t-il.

«Mais je ne pense pas qu'il y ait de vérité à ça parce que je ne pense pas que Dale Tallon va appuyer sur la gâchette... à moins que ce ne soit un accord vraiment avantageux», a réitéré Hankinson.

Choix de premier tour des Panthers en 2010, Bjugstad a inscrit 19 points et 49 points en 82 parties lors de la récente campagne, son meilleur cumulatif à vie à égalité avec sa récolte de 2015-2016, en seulement 67 rencontres.