FILES-BOX-HEAVY-WBC-WILDER

Photo : Deontay Wilder Crédit : AFP

Boxe

Joshua-Povetkin : impopulaire défense obligatoire

Publié | Mis à jour

Malgré la volonté d’Anthony Joshua d’obtenir un combat d’unification des ceintures contre Deontay Wilder, le gérant de ce dernier, Shelly Finkel, a indiqué que la décision de Joshua d’affronter Alexander Povetkin en septembre ramenait tout le monde à la case départ.

Joshua (21-0-0, 20 K.-O.) et son promoteur Eddie Hearn ont en effet envoyé un contrat au clan Wilder pour la tenue d’un combat pour l’unification des titres chez les poids lourds le 13 avril prochain au Wembley Stadium, mais le duel contre Povetkin a brisé le lien de confiance.

Celui qui détient les ceintures IBF, WBA et WBC a répondu à un appel de la WBA pour la tenue d’une défense obligatoire contre son aspirant, soit Povetkin (34-1-0, 24 K.-O.)

«Nous avons accepté d’affronter Anthony Joshua lors de son prochain combat au Royaume-Uni pour 15 millions $, a dit Finkel au site Wolrd Boxing News, mercredi. C’est ce que nous avons accepté. Nous avons accepté un montant fixe pour être les prochains à l’affronter.»

«Eddie Hearn a envoyé un contrat qu’il n’a pas l’intention de respecter. Il aurait pu facilement nous avoir le Wembley le 22 septembre 2018. Il a choisi de ne pas le faire.»

Indiquant que les négociations allaient se poursuivre, Finkel a toutefois avancé que rien ne pressait et qu’une nouvelle entente financière devait en découler.

Wilder (40-0-0, 39 K.-O) est l’actuel champion de la WBC.