SPO-IGHTER SUPREME ENTRAÎNEMENT PUBLIC PASCAL VS BOSSÉ

Crédit : Dario Ayala / Agence QMI

Boxe

De la frime selon Jean Pascal

Publié | Mis à jour

Quelques minutes après la confirmation qu’il montera sur le ring la semaine prochaine, Jean Pascal a réagi comme lui seul sait le faire.

«À mon avis, c’est juste de la frime cette histoire de permis, a mentionné Pascal au représentant du Journal de Montréal. [Steve] Bossé a essayé de se sortir de ce combat parce qu’il a la chienne, mais la régie ne l’a pas cru.»

«Maintenant, il sait qu’il ne pourra pas s’en sauver le 20 juillet à la Place Bell. Même habillé en pompier, il va trouver qu’il fait chaud.»

Pascal est bien conscient qu’il a tout perdre dans ce duel. Une défaite contre Bossé serait néfaste pour la suite de sa carrière. Par contre, s’il livre une performance comme celle de décembre dernier contre Ahmed Elbiali, il ne laisserait aucun doute dans la tête des amateurs.

À la lumière du dernier événement au Beach Club de Pointe-Calumet, Pascal semble allumé par ce duel. C’est dans ce type de situation qu’il est au sommet de son art.

Michel respire mieux

Pour sa part, le promoteur Yvon Michel a poussé un soupir de soulagement après l’annonce de l’octroi du permis à Bossé.

«Ce qui était en cause ici, c'était strictement un questionnement sur l'entourage de Steve et il a été bien démontré que ce dernier n'avait absolument rien à se reprocher et qu'il se qualifiait pour son renouvellement de permis, a affirmé Michel par voie de communiqué.

«Je remercie les régisseurs de la RACJ qui ont été prompts à rendre leur décision. On aura un excellent gala avec le duel Pascal-Bossé et les combats de Marie-Ève Dicaire et Yoni Sherbatov, entre autres. On va maintenant pouvoir se consacrer totalement sur la promotion positive de cet événement de boxe estival.»