Crédit : AFP

Coupe du Monde 2018

Fernando Hierro n'est plus sélectionneur de la Roja

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

Fernando Hierro a décidé de quitter son poste de sélectionneur de l'Espagne après la décevante élimination du Mondial 2018 au stade des huitièmes de finale, a annoncé dimanche la Fédération espagnole (RFEF), dimanche.

«Après avoir marché de nombreux kilomètres côte à côte, la Fédération espagnole et Fernando Hierro mettent fin à leur relation maintenant que la participation de l'Espagne au Mondial en Russie est terminée», écrit la RFEF dans un communiqué.

La Fédération précise que Hierro «a refusé» de redevenir directeur sportif de la sélection, poste qu'il occupait avant de devenir sélectionneur, «pour embrasser de nouveaux horizons et entreprendre de nouveaux défis professionnels».

L'ancien défenseur central, âgé de 50 ans, avait été nommé en urgence à la tête de la sélection espagnole deux jours avant le premier match de la Roja au Mondial en Russie en remplacement de Julen Lopetegui, limogé pour avoir annoncé sa signature en tant que prochain entraîneur du Real Madrid.

La RFEF a d'ailleurs remercié dimanche l'ancien capitaine du Real Madrid pour «son engagement et son sens des responsabilités lorsqu'il a fallu prendre la tête de l'équipe nationale dans une situation extraordinaire».

Depuis l'élimination de la Roja au Mondial par la Russie aux tirs au but, la presse espagnole donnait pour acquis que la Fédération cherchait un nouveau sélectionneur, spéculant sur les noms des ex-internationaux Luis Enrique Martinez, Quique Sanchez Flores ou encore Miguel Gonzalez dit «Michel».

La RFEF n'a pas donné d'indication dimanche sur le successeur de Hierro.

L'Espagne a terminé première de son groupe B au Mondial russe, avec une victoire contre l'Iran et deux matchs nuls contre le Portugal en ouverture et le Maroc.