Crédit : AFP

LNH

De l'intérêt pour Alexei Emelin

Louis-André Larivière / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Le défenseur Alexei Emelin est toujours sans contrat, mais cela pourrait bientôt changer.

L’influent représentant du Russe, Don Meehan, a indiqué dimanche à TVA Sports que l’ancien arrière des Canadiens de Montréal «discute avec quelques équipes» à l’heure actuelle.

Bien que des formations s’intéressent à ses services, Emelin n’est pas pressé d’en venir à une décision, s’il en revient à son agent.

Âgé de 32 ans, le colosse de 6 pi 2 po et 218 livres a disputé la récente campagne avec les Predators de Nashville, avec lesquels il a inscrit un but et huit mentions d’aide en 76 rencontres avec 40 minutes de punition et un différentiel de +9.

Blanchi en 10 joutes éliminatoires, ce printemps, Emelin trônait au premier rang des siens chez les défenseurs pendant le calendrier régulier avec 181 mises en échec pour une moyenne de 2,4 coups distribués par match, ce qui le classait au 30e rang du circuit Bettman, toutes positions confondues.

Le Tricolore n’avait pas protégé ses droits, l’été dernier, lors du repêchage d’expansion des Golden Knights de Vegas, qui l’ont réclamé avant de l’échanger aux «Preds» en retour d’un choix de troisième tour en 2019.

Le directeur général de cette équipe, David Poile, a indiqué lors d'un point de presse que l’ancien porte-couleurs du CH testera le marché des joueurs autonomes dès le 1er juillet.

Les Canadiens avaient sélectionné Emelin au troisième tour au repêchage de 2004.

Questionné à savoir si un retour à Montréal était envisageable pour son client, Meehan n'a pas commenté.

Outre Emelin, les défenseurs Brooks Orpik, Luca Sbisa, Toby Enstrom et Dan Hamhuis demeurent sans contrat.