SPO-ARMADA-LHJMQ-TITAN

Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

LHJMQ

Mario Pouliot quitte le Titan pour les Huskies

Publié | Mis à jour

Après avoir mené le Titan d’Acadie-Bathurst à la conquête de la Coupe Memorial en mai dernier, Mario Pouliot relèvera un nouveau défi chez les Huskies de Rouyn-Noranda à compter de la saison prochaine.

Pouliot a été nommé dans les doubles fonctions de directeur général et d’entraîneur-chef, jeudi.

Il s’agira d’un retour pour Pouliot dans cette organisation de la LHJMQ alors qu’il avait agi comme adjoint pendant une saison et demie jusqu’à ce qu’il se glisse derrière le banc du Drakkar de Baie-Comeau en novembre 2010.

Il était ensuite retourné à Rouyn-Noranda dans le même rôle après avoir été congédié par le Drakkar avant de prendre les commandes du Titan à l’aube de la campagne 2014-2015. Sa nouvelle entente avec les Huskies est d’une durée de quatre ans.

Les Huskies avaient obtenu la permission de discuter avec le vétéran entraîneur de 54 ans à la suite du départ de Gilles Bouchard avec le club-école du Lightning de Tampa Bay dans la Ligue américaine, à Syracuse, où ce dernier a accepté un rôle d’adjoint après avoir enfilé pendant cinq ans les chapeaux de directeur général et d’instructeur-chef en Abitibi.

Lizotte comme successeur?

L’arrivée de Pouliot à Rouyn-Noranda pourrait ouvrir la porte à la nomination de Bryan Lizotte comme entraîneur-chef de la formation acadienne. Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, les deux clans seraient tout près de s’entendre. L’ancien pilote du Blizzard du Séminaire Saint-François a épaulé Pouliot au cours des deux dernières saisons.

Joint par Le Journal entre deux baignades, Lizotte a préféré féliciter son ancien mentor plutôt que de parler de la possibilité qu’il obtienne une promotion avec le Titan, dont le directeur général Sylvain Couturier a amorcé le périlleux exercice de reconstruction lors du dernier repêchage de la LHJMQ.

«Je suis extrêmement content pour lui. C’est bien mérité. C’est un choix logique, compte tenu qu’il a été deux fois adjoint et assistant dg. Il connaissait déjà l’organisation et c’est un plus gros défi pour lui qui lui permet de continuer d’avancer», a souligné le coach originaire de Charlesbourg.