Impact

Mancosu ou Jackson-Hamel?

Publié | Mis à jour

Anthony Jackson-Hamel n’a pas vu d’action depuis le 9 juin et ce n’est pas parce que l’attaquant devant lui dans la hiérarchie marque à profusion, loin de là.

Matteo Mancosu est visiblement l’homme de confiance de Rémi Garde à l’heure actuelle. Pourtant, en 11 apparitions et sept titularisations, l'Italien a marqué une seule fois en 2018 et c'était lors du tout premier match de la saison.

«Ce matin, j’allais au centre d’entraînement de l’Impact et il y a toujours cette affiche montrant quatre visages. On voit Bush, on voit Taïder, on voit Piette et on voit Jackson. Il est censé être une des têtes d’affiche de cette équipe, mais il n’est pas dans le onze partant. Il n’est pas là où il devrait être cette année après avoir empilé un nouveau contrat», a constaté notre analyste Vincent Destouches à l’émission «L’Impact cette semaine», jeudi.

«Est-ce que c’est au niveau des statistiques, des buts marqués? Clairement, la réponse est non», a-t-il observé en faisant référence aux statistiques mentionnées plus haut.

Pour Destouches, il ne fait pas de doute que Jackson-Hamel pourrait faire une différence et que l’Impact, tout comme son public, a besoin de lui. Alors, comment peut-il réintégrer le onze de départ? D'abord, il semble que Garde souhaite que ses attaquants jouent d'une certaine façon.

 «Le travail défensif en tant que tel de Matteo Mancosu, c’est ce qui revient sans arrêt, a-t-il noté. Donc la clé pour Jackson [...], c’est de bien suivre les consignes et de se signaler à l’entraînement, parce que ce n’est pas une fatalité ce qui arrive en ce moment. Il y a des hauts et il y a des bas dans une saison. Mancosu a eu des moments très bas où il ne jouait pas, là c’est Jackson. À lui de relever ce défi.»

Vincent Destouches rend son analyse de la situation dans la vidéo ci-dessus.