Impact

Solidarité et caractère

Publié | Mis à jour

Juin aura été l’un des meilleurs mois de l’histoire de l’Impact de Montréal en MLS, alors que l’équipe a remporté quatre victoires en cinq matchs, toutes par jeu blanc.

Critiquée de toute part en avril et mai, l’équipe, et surtout la défense, a resserré son jeu sous l’égide de l’entraîneur Rémi Garde et grâce à la montée en puissance de la paire formée de Rudy Camacho et Rod Fanni dans la charnière centrale.

Pour la première fois depuis très longtemps, l’Impact peut compter sur un duo indiscutable de défenseurs centraux.

«Il y a un mois, on n’était pas dans la même période, c’était un peu plus compliqué, manque de confiance total», a affirmé Camacho, nommé sur l’équipe de la semaine en MLS.

«Petit à petit, on a travaillé, tous les jours, ce n’était pas facile, a poursuivi le Français. On a trouvé un bloc-équipe solidaire, on travaille les uns pour les autres, c’est dur de nous contourner.»

Le milieu Saphir Taïder, lui, a souligné à quel point il avait fallu être fort entre les oreilles pour remonter la pente.

«On a su travailler et garder la tête sur les épaules quand on a été critiqués, a souligné l’international algérien. C’est là où on a vu les qualités mentales du groupe. En ce moment, ça va mieux, mais dans le foot, tout va très vite, il faudra rester vigilant.»

Les récents succès coïncident également avec le réveil d’Ignacio Piatti en attaque. Après une léthargie de six matchs, le maestro argentin a marqué quatre fois lors des trois derniers matchs.

Grâce aux bons résultats récents, l’Impact est de retour au plus fort de la course pour les éliminatoires. Présentement au septième rang, le onze montréalais est à la poursuite du Fire de Chicago, qui n’a pas perdu un seul de ses 7 derniers matchs.

Une chose est certaine, l’Impact sera occupé en juillet. La troupe de Rémi Garde disputera sept matchs, dont deux contre Vancouver dans le cadre du Championnat canadien. Mais avant tout, il faudra passer par-dessus les Rapids du Colorado, qui seront de passage au Stade Saputo ce samedi.

Voyez le reportage de Nicolas Martineau dans la vidéo ci-dessus.