HKO-HKN-SPO-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS-V-MONTREAL-CANADIENS

Crédit : AFP

Canadiens

Phillip Danault comprend le virage jeunesse du Canadien

Publié | Mis à jour

Le Canadien n’a pas offert de grand coup d’éclat sur le marché des joueurs autonomes et Phillip Danault ne semble pas avoir été victime d’une poussée d’urticaire pour autant.

Du moins, l’attaquant de 25 ans ne le laisse pas paraître. Présent à la Soirée des étoiles de Marc-Édouard Vlasic, Danault a imité son directeur général Marc Bergevin en ne prononçant pas le mot reconstruction. Mais c’était tout comme...

«On voit clairement que Marc s’enligne sur la jeunesse pour construire. Ils [le Canadien] ont fait un bon repêchage. Je ne suis pas dans leurs culottes, mais ça semble excellent avec un bon jeune centre, donc c’est bon pour l’équipe.»

«Marc a misé sur la jeunesse et on va voir comment ça va aller. Il y a du bon personnel hockey chez nous et je ne suis pas inquiet», s’est-il prononcé.

D’autres options

Même si le marché demeure ouvert, les coups les plus fumants sont déjà derrière. Danault est néanmoins d’avis que le Canadien pourrait de nouveau brasser les cartes dans les semaines à venir.

«Ce n’est pas fini. Il reste encore trois mois avant le début de la saison et encore beaucoup de choses peuvent arriver. Avec ce qu’on a vécu l’an passé, peu importe l’équipe qu’on a, on va tous arriver prêts pour le camp», croit-il.

Heureux de revoir Plekanec

Évidemment, l’embauche qui a fait le plus de bruit chez le Canadien est celle de Tomas Plekanec, qui revient après un bref exil forcé à Toronto.

Aux yeux de Danault, il y a de quoi se réjouir du retour du vétéran. «Pleky est un très bon exemple pour l’équipe, surtout pour les jeunes centres de l’équipe. Défensivement, il va montrer la voie aux jeunes. Je suis très content qu’il revienne», a-t-il noté.