Crédit : AFP

Coupe du Monde 2018

Forsberg propulse la Suède en quarts

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

Elle ne l'avait plus fait depuis 1994: la Suède, sans Zlatan Ibrahimovic, s'est qualifiée pour un quart de finale de Coupe du monde. L'Angleterre, qui attendait depuis douze ans de retrouver ce niveau, la rejoindra en quarts.

Dans un match très pauvre en occasions, les Suédois ont battu la Suisse 1 à 0 grâce à Emil Forsberg à la 66e minute.

En dehors de ce but, il a fallu attendre les dernières secondes de cette rencontre - qui n'avait pas fait le plein de public à Saint-Pétersbourg - pour voir un peu d'animation. Car l'arbitre a accordé un penalty aux Suédois dans les arrêts de jeu, avant de l'annuler pour le transformer en coup franc (raté) après visionnage des images grâce à l'assistance vidéo (VAR).

C'est un échec terrible pour la Suisse qui n'a jamais remporté un match à élimination directe en Coupe du monde. Elle avait pourtant du répondant dans son effectif avec les Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri.

Pour les Suédois, c'est une belle histoire qui continue. Pour arriver en Russie, ils ont franchi des obstacles de taille. Ils ont d'abord éliminé l'Italie de Gianluigi Buffon en barrages. Puis ils ont terminé premiers d'une poule fatale à l'Allemagne, championne en titre.

Mieux sans Zlatan?

Et tout ça sans l'emblématique et encombrant Zlatan Ibrahimovic, qui s'est retiré de la sélection après l'Euro 2016.

Et ça marche mieux, comme l'avait perfidement glissé Andreas Granqvist la veille du match contre les Suisses: «Au cours des deux dernières années, tout au long des qualifications, nous nous sommes battus les uns pour les autres, nous l'avons montré très clairement». Ce qui veut dire en clair, fini les ego, fini les clans.

Cette nouvelle Suède attend maintenant de savoir qui elle va rencontrer samedi à Samara. Angleterre ou Colombie?