Crédit : Jean-Yves Ahern-USA TODAY Sports

MLS

MLS 360 : une course aux éliminatoires qui promet!

Ian Gauthier / TVA Sports

Publié | Mis à jour

L’Impact s’est solidement remis dans la course aux éliminatoires, samedi, grâce à sa victoire de 2-0 obtenue aux mains du Sporting de Kansas City au Stade Saputo.

Les Montréalais jouaient bien depuis un certain temps, mais le SKC, c’était le vrai test : il s’agit de l’une des meilleures équipes de la MLS. Même à domicile, ça devait être compliqué pour l’Impact. Mais la réalité, c’est que l’équipe a resserré drôlement son jeu défensif depuis un mois. La montée en puissance de Rudy Camacho combinée à l’efficacité soutenue de Rod Fanni, en défense centrale, y est pour beaucoup.

La troupe de l'entraîneur Rémi Garde s’est aussi ajustée tactiquement. Il était très difficile, pour le Sporting, de trouver des ouvertures, de réussir la passe qui allait mettre l’Impact sur les talons.

C’est de bon augure pour la suite de la saison, mais il faudra que l’état-major trouve le moyen d’améliorer l’effectif : l’équipe a besoin d’un attaquant et d’un autre milieu de terrain. Au moins, le contrat de Fanni a été prolongé et c’est la première bonne nouvelle de l’été en ce sens.

Magnifique, Nacho! - TVA Sports

L’Impact a brièvement occupé le sixième rang dans l’Est à la suite de sa victoire, avant de se le faire chiper par le Fire, auteur d’une victoire spectaculaire contre le New York City FC.

On n’a pas fini de voir cette position, la dernière à donner accès aux éliminatoires, changer de mains d’ici la fin de la saison.

Chicago est certainement l’une des équipes qui sera dans la course. Il faudra cependant s’assurer de conserver les services du milieu Aleksander Katai. Le Serbe était prêté par le club espagnol Deportivo Alavés jusqu’au 1er juillet et pour l’instant, le Fire n’est pas encore en mesure de déterminer quel sera le futur immédiat du joueur de 27 ans.

Katai a été splendide contre le NYC FC, samedi. Alors que son équipe tirait de l’arrière 2-1, le milieu a planté deux buts, dont un superbe, pour donner la victoire aux siens. Perdre ses services représenterait un dur coup pour la bande à Bastian Schweinsteiger.

MLS 360: but d'Aleksandar Katai - TVA Sports

 

Le TFC perd encore

Les trois autres équipes qui sont actuellement dans la lutte aux éliminatoires, dans l’Est, ont subi la défaite au cours du dernier weekend.

Un peu plus largué que les autres, le Toronto FC a été battu à domicile par les Red Bulls, dimanche soir. La formation basée au New Jersey a pu compter sur une grande performance de son gardien Luis Robles, particulièrement étincelant lorsqu’il s’est dressé devant Sebastian Giovinco sur un tir de pénalité, alors que le TFC tentait de créer l’égalité en fin de rencontre.

MLS 360: arrêt de Luis Robles sur Sebastian Giovinco - TVA Sports

Le TFC n’a remporté qu’un seul de ses cinq derniers matchs et est maintenant 10e dans l’Est, à huit points de la sixième place. Mais on parle ici du champion en titre de la Coupe MLS. Une équipe qui, normalement, sait gagner, et qui compte toujours sur un effectif talentueux. Leur situation devient franchement inquiétante, mais ils ont encore du temps pour revenir en force.

L’Union de Philadelphie, de son côté, est allée se faire taper en Californie par le Los Angeles FC. Ceux-ci ont encore pu profiter d’une grande performance de l’attaquant Adama Diomandé, auteur d’un triplé. Le Norvégien en est à sept buts en cinq matchs (297 minutes) depuis ses débuts en noir et or.

Le premier de ses trois filets était superbe.

MLS 360: but d'Adama Diomandé - TVA Sports

Alors que le LAFC garde le contact au classement avec le Sporting et Dallas, meneurs dans l’Ouest, Philadelphie a glissé sous la ligne rouge dans l’Est et compte autant de points de l’Impact, avec un match en main.

Pas d'amélioration pour Orlando

Et ça se poursuit : huit défaites de suite pour Orlando City. Il faut dire que les «Lions» avaient peut-être la plus grosse commande du weekend sur les bras, c’est-à-dire affronter Atlanta United au Mercedes-Benz Arena devant plus de 71 000 partisans.

Ils n’ont rien pu faire. Les talents sud-américains d’Atlanta se sont mis au travail dans une victoire de 4-0. Miguel Almiron, auteur d’un doublé, était tout feu, tout flamme. Le voir mettre le vétéran Jonathan Spector dans la poussière sur son deuxième filet était particulièrement impressionnant.

MLS 360: but de Miguel Almiron - TVA Sports

La bonne nouvelle pour Orlando? L’équipe pourra véritablement effectuer un nouveau départ avec l’arrivée très prochaine du nouvel entraîneur James O’Connor. Pour l’instant, à 19 points, les «Lions» ne sont pas encore largués au classement.

Des rivalités spectaculaires

L’Association de l’Ouest a offert deux matchs frénétiques entre de grands rivaux, samedi.

Dans le premier, les Sounders ont subi une dure défaite de 3-2 à domicile aux mains des Timbers, dans une rencontre où les maestros sud-américains que sont Diego Valeri (Portland) et Nicolas Lodeiro (Seattle) ont animé le spectacle à coup de passes décisives.

Ça va bien pour les Timbers, confortables quatrièmes dans l’Ouest, au cœur d’une séquence de dix matchs sans défaite. Pour les Sounders, par contre, ça va mal : l’équipe est toujours au fond du classement et cette fois, on voit mal comment elle pourrait orchestrer un retour en force semblable à ceux de 2016 et 2017.

Dans un «Cali Clasico» brûlant, les Earthquakes et le Galaxy ont fait match nul, 3-3, en fin de soirée. Los Angeles a pu profiter d’un doublé de Zlatan Ibrahimovic et de l’incompétence du gardien des ‘Quakes, Andrew Tarbell. Mais si Tarbell n’a pas bien paru sur deux des buts du Galaxy, il n’y avait franchement rien à faire sur celui-ci :

MLS 360: but de Zlatan Ibrahimovic - TVA Sports

San Jose reste bon dernier dans l’Ouest. Le Galaxy, de son côté, demeure dans la course aux éliminatoires.

En bref

Le Crew a mis fin à une séquence de cinq match sans victoire, samedi, en l’emportant 2-1 contre le Real Salt Lake.

Il faut noter que le Crew, en vertu d’un solide début de saison, est toujours quatrième dans l’Est. Le RSL, qui vu le vétéran Kyle Beckerman participer à un 300e match sous ses couleurs, samedi, est toujours de la lutte pour les éliminatoires dans l’Ouest, mais aurait bien besoin de quelques performances plus solides que les dernières dans les prochaines semaines.

Tout juste derrière le Crew, au classement, il y a le Revolution, qui continue d’aligner les bonnes performances en 2018, sans trop faire de bruit. La troupe de Brad Friedel, encore une fois menée par Christian Penilla et Teal Bunbury, l’a emporté 3-2 contre D.C. United, bon dernier dans l’Est. Vivement l’arrivée de Wayne Rooney et la pelletée de matchs au nouveau Audi Field, qui doit ouvrir ses portes à la mi-juillet.

C’est à n’y rien comprendre : les Rapids, qui ont enfilé les défaites pendant plusieurs semaines en avril, mai et juin, en sont maintenant à trois matchs sans défaite! Ils ont bien joué leurs cartes, dimanche à Vancouver, en laissant le ballon aux Whitecaps, qui se sont butés à un Tim Howard en très grande forme.

 

 

Finalement, le FC Dallas a retrouvé le chemin de la victoire en l’emportant 1-0 contre le Minnesota United, vendredi, dans ce qui est officiellement le match sans intérêt de la semaine. Dallas garde reste ainsi tout près de la tête du classement dans l’Ouest.

Et sur ce, à la semaine prochaine!