Crédit : MARTIN ALARIE/AGENCE QMI

Canadiens

Encore plusieurs questions

Encore plusieurs questions

Michel Bergeron

Publié 02 juillet
Mis à jour 02 juillet

Lorsque Marc Bergevin a parlé d’un plan en fin de saison, c’était John Tavares et Paul Stastny. Ça ne s’est pas concrétisé. Ironiquement, on n’a pas parlé de plan durant la conférence de presse de dimanche. On a plutôt parlé de jeunes, d’avenir et de patience, et je ne pense pas que les gens s’attendaient à ce genre de discours.

Avec la saison de misère que les Canadiens ont connue, les amateurs s’attendaient à des changements draconiens.

Le directeur général du Tricolore va sans doute essayer d’améliorer son équipe par voie de transactions. On ne peut pas commencer la saison avec autant de points d’interrogation, en défensive et en attaque!

On se demande toujours qui va jouer avec Shea Weber sur le flanc gauche. De plus, dans quelles conditions il va se présenter au camp, lui qui n’a presque pas joué la saison passée? Weber ne rajeunit pas, ce n’est pas l’athlète le plus fluide et j’ai bien hâte de voir comment il va se comporter.

Plekanec, une surprise

L’une des surprises est le retour de Tomas Plekanec. On dit vouloir miser sur les jeunes, mais on se contredit de l’autre côté en ramenant l’attaquant tchèque pour épauler les jeunes. Ce dont le CH a besoin, ce n’est pas d’un autre entraîneur pour aider les jeunes, mais bien d’un joueur de centre productif!

Il faut que le Bleu-Blanc-Rouge s’entende avec Max Pacioretty, qui sera joueur autonome sans compensation l’été prochain. On ne peut pas laisser aller le capitaine alors qu’on a besoin d’un marqueur naturel. Si on laisse partir Pacioretty, on va se croiser les doigts pour savoir qui va compter! Bergevin n’a pas donné d’indications à savoir s’il veut absolument garder Pacioretty.

En général, ce fut une journée décevante pour les Canadiens, parce que les amateurs s’attendaient à beaucoup mieux. Par contre, on a senti l’empreinte de Joël Bouchard. Avec son arrivée, le Tricolore a amélioré son club-école avec l’ajout de Québécois. Pour l’heure, donc, Jonathan Drouin sera le centre numéro 1, Phillip Danault le deuxième et je ne peux pas croire que Plekanec va être le troisième centre...

Tavares choisit Toronto

Sinon, la journée fut l’affaire des Maple Leafs. Si j’avais été Tavares, mon premier choix aurait été San Jose, un fit parfait avec la fin imminente de la carrière de Joe Thornton. Il faut blâmer la direction des Islanders, qui n’a pas prévu le coup. Les bonnes organisations prévoient ce qui va se passer à court et à moyen terme. Les Islanders n’ont pas fait ça. Plutôt que de se rendre à la date limite, ils auraient dû s’asseoir avec lui et lui demander ce qu’il voulait faire. Les Islanders ont pensé que l’arrivée de Lou Lamoriello aux postes de président et directeur général réglerait tous les problèmes.

Outre d’autres signatures ici et là, dont le retour de James van Riemsdyk à Philadelphie, il n’y a rien eu de majeur. Rien à Ottawa. J’imagine qu’on va faire une offre à Erik Karlsson (le directeur général Pierre Dorion l’a confirmé en fin de journée), et s’il ne signe pas, j’espère qu’on ne fera pas la même erreur que les Islanders et qu’on va l’échanger. Les Sénateurs ne peuvent se le permettre.