Crédit : AFP

Golf

Andrew Landry et J.J. Spaun au sommet, Tiger Woods déjà loin derrière

Publié | Mis à jour

Les Américains Andrew Landry et J.J. Spaun ont tous deux remis une carte de 63, sept coups sous la normale, pour prendre la tête durant la ronde initiale du tournoi Quicken Loans National de la PGA, jeudi, à Potomac, au Maryland, alors que Tiger Woods occupe le 48e rang à égalité.

Landry et Spaun devancent par un coup deux de leurs compatriotes, soit Billy Horschel et Andrew Putnam. Pour leur part, Beau Hossler, également des États-Unis, et le Mexicain Abraham Ancer partagent la cinquième place avec une fiche de 65 (-5).

Pour revenir à Woods, qui misait sur un nouveau fer droit, il s’est contenté de la normale de 70 et aura fort à faire pour rattraper les rivaux situés devant lui. Au cours de la journée, il a calé deux oiselets sur des normales 4 aux 14e et 16e fanions, mais un double-boguey au sixième drapeau a quelque peu terni sa performance.

«J’ai obtenu le pointage que je mérite. Je n’avais pas de rythme au milieu de la ronde, j’essayais seulement de tenir le coup ici et là. J’ai effectué quelques coups de départ médiocres et je ne me suis pas donné réellement une chance», a-t-il déclaré au quotidien «USA Today».

«Au moins, j’ai réalisé plusieurs bons roulés. [...] Dans l’ensemble, ce fut une bonne journée, mais ce n’est pas le dénouement que je souhaitais», a poursuivi l’ancien numéro 1 mondial qui tentera d’éviter la coupe vendredi.

Ce jour-là, Woods jouera en compagnie de l’Américain Bill Haas et de l’Australien Marc Leishman. Les trois hommes s’élanceront du 10e trou en matinée.

Un contingent canadien en 33e place

De leur côté, les Canadiens Ben Silverman, Adam Hadwin et Corey Connors ont tous joué 69 (-1) et se retrouvent au sein d’un large groupe de golfeurs au 33e rang. Chez les autres représentants de l’unifolié, David Hearn (71) est 68e, alors que Nick Taylor (72) se trouve au 89e échelon.

Le vainqueur empochera la somme de 1,278 million $. La bourse globale est de 7,1 millions $.