Crédit : Dominic Chan / Agence QMI

Alouettes

Alouettes: le défilé des quarts se poursuit

Publié | Mis à jour

Après les deux premières rencontres de la saison 2018 des Alouettes de Montréal, on commence déjà à voir certaines similitudes avec les autres années. Et ce n’est pas une bonne nouvelle.

L’attaque n’a produit que deux touchés et autant de placements depuis le début de la saison. Ce n’est pas le type de production qui permet à une équipe de remporter des matchs dans la Ligue canadienne de football (LCF). Il en faut beaucoup plus.

Même si ses premiers pas comme coordonnateur offensif ne sont pas à la hauteur de ses attentes, Khari Jones refuse de paniquer.

«Comme je le dis depuis le début du mini-camp, nous sommes dans un processus, a-t-il souligné. Pas de doute que nous devons être meilleurs dans plusieurs facettes, que ce soit au niveau du rendement de Drew [Willy] ou de sa protection.»

«On doit aussi trouver une façon de mettre le ballon dans les mains de Tyrell Sutton plus souvent.»

Chez les quarts, on recommence à voir le même défilé que les années passées. Avec le retour de Vernon Adams fils, embauché mardi, et l’arrivée de Kenny Hill, les Alouettes compteront six pivots.

Une meilleure protection

Est-ce que la solution se trouve dans ce groupe de joueurs ? Il est encore trop tôt pour le dire. Drew Willy sera le partant à Regina samedi. C’est coulé dans le béton.

Par la suite, il restera un match contre Ottawa à domicile avant la première pause. À moins d’une blessure, Willy sera à nouveau le partant. Il devrait prouver qu’il est toujours l’homme de la situation dans le champ arrière pour la cinquième rencontre de la campagne.

On tape sur le clou des quarts depuis le début de la saison, mais la ligne offensive connaît aussi un départ laborieux. Elle a déjà accordé huit sacs en autant de quarts.

Peu de pivots seraient en mesure de faire de bonnes lectures tout en étant efficace dans leurs passes. C’est la situation dans laquelle se trouve Drew Willy.

«Que ce soient les joueurs de ligne ou les porteurs de ballon, ce serait le fun qu’on fasse tous une erreur en même temps, a souligné le centre-arrière Patrick Lavoie. Lors du dernier match, on en a commis une à tour de rôle.»

«Ça conduit à de la pression sur notre quart ou à des jeux qui ne vont nulle part. Il faut tous être à la même page et qu’on tire tous dans la même direction. Les différentes stratégies de protection sont bien expliquées. Il suffit de les exécuter.»

En bref

Les Alouettes n’affronteront pas le quart Zach Collaros samedi en Saskatchewan. Il est aux prises avec des symptômes de commotion cérébrale et son nom a été placé sur la liste des blessés pour six semaines mardi. Brandon Bridge sera le partant des Riders (0-2).

Le receveur Chris Williams a raté l’entraînement des Alouettes mardi. Il serait aux prises avec une blessure au bas du corps, mais sa présence n’est pas compromise pour le prochain match.

Le Québécois Samuel Giguère s’est entendu avec les Eskimos d’Edmonton. Il a pris part à l’entraînement de sa nouvelle équipe, mardi.