Repêchage LNH

Joe Veleno a dû être patient

TVA Sports et Agence QMI

Publié | Mis à jour

L’identité du premier Québécois à être choisi au repêchage de la LNH en 2018 faisait consensus avant sa tenue : il allait s’agir de Joe Veleno, des Voltigeurs de Drummondville.

Attendu par plusieurs entre les 10e et 15e rang, l’attaquant a finalement été le 30e joueur appelé. Choisi par les Red Wings, Veleno n’était même pas le premier Québécois à se rendre sur le podium : l’honneur est revenu à son coéquipier Nicolas Beaudin, sélectionné un peu plus tôt par les Blackhawks.

Mais Veleno ne s’est pas formalisé de tout ça. Mieux encore, il le voit comme une source de motivation supplémentaire.

«Ce sont des choses qui arrivent, tu dois être patient, tu dois rester calme, a-t-il souligné, après sa sélection. C'est un moment spécial, peu importe où tu es repêché.»

«Je vais faire de mon mieux pour montrer à toutes les équipes qu'au 30e rang, tu peux faire une différence et être meilleur que tout le monde», a-t-il ajouté.

L’attaquant montréalais a conclu la dernière saison dans LHJMQ avec une récolte de 79 points, dont 22 buts, en 64 matchs.

Veleno avait été acquis des Sea Dogs de Saint John en milieu de saison. Âgé de 18 ans, le centre de 6 pi 1 po et 193 lb a disputé ses deux premières campagnes dans la LHJMQ à Saint John. Il a amassé 43 points en 62 rencontres en 2015-16. L’année suivante, il a obtenu 40 points en 45 matchs.

Le Québécois avait obtenu le statut de joueur d’exception en 2015 ce qui lui avait permis d’entreprendre son parcours dans la LHJMQ à l’âge de 15 ans. Il était le premier joueur en 40 ans à recevoir ce privilège, qui avait même été refusé à Sidney Crosby.