Crédit : AFP

NFL

Le fossé entre Donald Trump et les joueurs de la NFL reste profond

Publié | Mis à jour

Quatre joueurs de la NFL, soit Doug Baldwin, Anquan Boldin, Malcolm Jenkins et Benjamin Watson, ont publié une lettre dans un quotidien new-yorkais jeudi afin de dénoncer ce qu’ils considèrent un manque de compréhension du président américain Donald Trump à l’égard de leurs revendications.

Les auteurs du texte font partie d’un groupe de mobilisation à but non lucratif formé d’athlètes du circuit Goodell et travaillant dans la communauté sportive pour favoriser la justice sociale et mettre fin à la discrimination raciale. Aussi, ils ont réagi négativement à certains commentaires de Trump. Ce dernier a offert aux joueurs choisissant de ne pas se présenter sur le terrain pour l’hymne national d’avant-match de le rencontrer, afin qu’ils puissent lui remettre une liste de noms de gens ayant été traités injustement par le système judiciaire des États-Unis.

«Une poignée de pardons accordés ne réglera pas le problème dénoncé par les joueurs de la NFL, ont précisé les quatre hommes dans leur lettre diffusée par le journal "The New York Times". Notre statut de professionnel n’a rien à voir avec notre engagement de lutter contre l’injustice. Nous sommes des citoyens qui prônons des valeurs d’empathie, d’intégrité et de justice. Nous bataillerons pour ce que nous croyons être bien. Nous ne sommes pas élus pour cela. On le fait parce que nous aimons ce pays, nos communautés et les gens qui y vivent. C’est notre Amérique, notre droit.»

Baldwin, Jenkins, Watson et Boldin ont notamment évoqué la brutalité policière, l’emprisonnement non requise, les sentences exagérées et l’inégalité dans le système d’éducation pour appuyer leurs dires.

Trump a eu sa large part de mauvaise publicité au sein de la NFL en raison de ses critiques répétées vis-à-vis les joueurs ayant posé le genou pendant l’hymne national.