SPO-MATCH ALOUETTES DE MONTRÉAL VS ROUGE ET NOIR D'OTTAWA

Crédit : Marc Desrosiers / Agence QMI

Alouettes

Nouveau départ pour les Alouettes

Publié | Mis à jour

Après une saison 2017 catastrophique avec une fiche de 3-15, les Alouettes de Montréal voudront certainement redonner espoir à leurs partisans avec une bonne performance lors du premier match de la saison, samedi soir, face aux Lions de la Colombie-Britannique, à Vancouver.

Les Oiseaux comptent bien profiter d’un adversaire qui doit également retrouver ses lettres de noblesse à la suite d’une dernière saison perdante.

Le centre-arrière Patrick Lavoie affirme par ailleurs que le calendrier pourrait favoriser sa formation.

«On a l’opportunité d’entamer notre saison contre deux formations que l’on peut battre. BC n’a pas eu une bonne saison l’an passé, un peu comme nous, et Winnipeg a perdu leur quart-arrière numéro 1. Des portes s’ouvrent. Je ne dis pas que nous sommes assurés de gagner, mais ce sont des opportunités intéressantes pour nous en début de saison», a expliqué le vétéran.

Un constat qu’a également fait le quart-arrière partant des Alouettes, Drew Willy. Ce dernier a ajouté que son équipe se devra de marquer des touchés au lieu de se contenter de placements comme ce fut le cas lors du dernier match présaison contre les Tiger-Cats de Hamilton.

Après les Lions samedi, les Alouettes ouvriront leur saison locale face aux Blue Bombers, à Montréal, le vendredi 22 juin.

Les débuts de Sherman

Ce premier match à Vancouver sera également le baptême de l’entraîneur-chef des Alouettes, Mike Sherman, dans la Ligue canadienne de football. Le principal intéressé n’a pas caché qu’il lui reste encore beaucoup d’éléments à apprendre et à comprendre du football à trois essais.

«C’est un processus d’adaptation, je ne dirais pas que je maîtrise l’ensemble des facettes du jeu comme un vétéran de 10 saisons, mais chaque semaine, j’apprends quelque chose de nouveau. Je me sens confortable, mais pas complètement. Il y a des éléments que je n’ai pas expérimenté qui se présenteront à moi. Je vais devoir être en mesure de leur faire face», a exposé l’homme de 63 ans.

Avant d’accepter le poste à Montréal, Sherman a connu une longue carrière aux États-Unis. Il a notamment été l’entraîneur-chef des Packers de Green Bay au tournant des années 2000 et il a également occupé ces fonctions dans la NCAA.

Questionné sur les forces de son équipe, le pilote des Alouettes n’a pas hésité une seconde à nommer la ligne défensive. Au niveau de l’attaque, il a été moins élogieux et s’est contenté d’affirmer qu’il tente «de mettre les morceaux en place » et qu’il «pourra vraiment découvrir ce qu’il a sous la main en situation de match».

Reste à voir maintenant si les Alouettes pourront débuter leur saison 2018 sur de bonnes bases. Le botté d’envoi est prévu vers 22h, heure de l’Est, samedi soir.