Destination Coupe Stanley AM

GSP: «Les chances sont bonnes»

Publié | Mis à jour

Le Québécois Georges St-Pierre est sorti de son inactivité de quatre ans en novembre dernier alors qu’il a vaincu par soumission l’Anglais Michael Bisping pour s’approprier le titre, qu’il a abandonné par la suite, des poids moyens. Depuis, plus rien, si ce n’est que des rumeurs.

Le UFC aurait en tête d’opposer «GSP» à Nate Diaz, qui a affronté à deux reprises l’Irlandais Connor McGregor par le passé, le défaisant lors du premier duel par soumission.

Si l’on s’en tient au propos de réputé journaliste montréalais en arts martiaux mixtes, Ariel Helwani, qui travaille maintenant pour le réseau américain ESPN, St-Pierre devrait revenir dans l’octogone.

«Je suis très confiant, a souligné Helwani lors de l’émission Destination Coupe Stanley AM sur les ondes de TVA Sports, jeudi. En ce moment, il est malade. Il m’a dit la semaine dernière qu’il avait des problèmes avec son estomac en raison de sa prise de poids pour son duel contre Michael Bisping.

«Il veut revenir, mais pas à 185 lb. Peut-être à 155 lb ou 170 lb. Le UFC voulait qu’il combatte Nate Diaz le 4 août, mais il ne veut pas. Il veut quelque chose de plus intéressant, de plus grand. Maintenant, il prend son temps. Si tu me demandes s’il va revenir dans l’octogone dans le futur, maintenant, je pense que les chances sont bonnes qu’on va voir GSP une autre fois dans le UFC.»

Helwani a également abordé l’épineux de McGregor et de son avenir dans le UFC.

«Lorsque l’histoire de l’autobus sera terminée, le UFC et Connor vont parler sérieusement de son futur, a confié Helwani. Le UFC veut qu’il combatte Khabib Nurmagomedov en septembre ou octobre. En fait, il voulait faire un tournoi avec quatre athlètes : Connor, Khabib, GSP et Nate Diaz. Toutefois, GSP ne veut pas se battre contre Diaz, mais le plan est que Connor et Khabib s’affrontent en septembre ou octobre. Les plans changent souvent, mais je pense que Connor reviendra en UFC en 2018.»

Un autre québécois retient beaucoup l’attention dans le UFC. Le nom d’Olivier Aubin-Mercier, de par sa personnalité excentrique, est sur toutes les lèvres.

«Je suis très excité qu’Olivier montre maintenant sa personnalité, car il est très drôle avec sa moustache, (son surnom de) "Canadian Gangster", il porte le "fanny pack", a noté Helwani. Dans les dernières années, il était juste quelqu’un qui ne parle pas beaucoup et qui ne montre pas sa personnalité. Mais maintenant, il est un des athlètes dans le UFC qui a beaucoup de momentum.»

Aubin-Mercier sera en action au mois de juillet à Calgary contre Alexander Hernandez.

À voir dans la vidéo ci-dessus.