Tiger Woods

Photo : Tiger Woods Crédit : AFP

Golf

Départ catastrophique pour Tiger Woods à l’Omnium des États-Unis

Publié | Mis à jour

Les Américains Dustin Johnson, Scott Piercy et Russell Henley ainsi que l’Anglais Ian Poulter ont conclu la première ronde de l’Omnium des États-Unis en tête, jeudi au club de golf Shinnecock Hills, situé à Southampton dans l’État de New York.

Pendant une journée où le vent a eu raison de plusieurs grands noms du golf, dont Tiger Woods et Phil Mickelson, ces quatre golfeurs ont remis des cartes de 69, seulement un coup sous la normale.

Parmi les meneurs, Johnson, classé premier au monde, est le seul à avoir déjà gagné ce tournoi majeur en 2016. La même année, Piercy avait terminé au deuxième rang.

Woods aurait difficilement pu connaître un pire départ dans le tournoi qu’il a remporté trois fois dans le passé, le plus récemment en 2008.

L’ancien numéro un mondial s’est creusé un trou de trois coups d’emblée en se contentant d’un triple boguey sur le premier fanion. Il a aussi commis deux bogueys et deux doubles bogueys pour finalement terminer la journée à + 8, au 101e rang du classement provisoire.

«Je n’ai pas bien joué sur les verts, a reconnu l’Américain au site golf.com. J’ai eu du succès avec mes coups de départ pendant la majorité de la journée, mais je n’ai pas été en mesure de saisir ces occasions. Un triple boguey et deux doubles, ce n’est pas très bon.»

Woods entamera la seconde ronde sur la deuxième moitié du parcours vendredi matin.

Trio de vedettes en difficulté

Beaucoup d’amateurs de golf attendaient avec impatience de voir à l’œuvre le trio composé de Rory McIlroy, de Jordan Spieth et de Phil Mickelson lors de la première ronde. Malheureusement, les trois vedettes ont plutôt offert un triste spectacle.

McIlroy a égalé sa pire performance à vie dans un majeur en jouant 80, dix coups au-dessus de la normale. Il avait aussi commis cet impair en 2010 à l’Omnium britannique et en 2011 au Tournoi des Maîtres.

Mickelson (+7) et Spieth (+8) n'ont guère fait mieux. Ils occupent respectivement les 88e et 101e rangs tandis que McIlroy pointe au 130e échelon.

«Somme toute, je ne suis pas trop mécontent, car j’ai bien joué considérant les conditions, a indiqué Mickelson au site officiel du tournoi. J’ai simplement raté top de roulés courts.»

«Il y a eu plusieurs trous difficiles, a pour sa part avoué Spieth. Il y a des joueurs qui sont parvenus à jouer sous la normale alors j’aurais pu faire mieux.»

L’arbitre de la Ligue nationale de hockey Garrett Rank, qui s’est qualifié en tant qu’amateur, a eu besoin de 83 coups (+13) pour compléter le parcours. Il n’a calé aucun oiselet pendant la ronde, commettant notamment quatre doubles bogueys.

L’Ontarien est en 148e place, à égalité avec son compatriote Adam Hadwin. Mackenzie Hughes, qui est à sept coups des meneurs, est le meilleur Canadien en lice, lui qui est 67e au classement.