Crédit : AFP

Golf

Omnium des États-Unis : des verts qui conviennent à Tiger Woods

Publié | Mis à jour

Tiger Woods a éprouvé des difficultés sur les verts lors du tournoi Memorial, il y a deux semaines, mais l’Américain croit que le club de golf Shinnecock Hills, utilisé pour l'Omnium de golf des États-Unis cette fin de semaine, lui sera plus favorable.

Efficace dans ses coups de départ et ses approches, le détenteur de 14 titres majeurs a toutefois raté de nombreux roulés lors du tournoi Memorial, dont sept dans un rayon de cinq pieds de la coupe.

Woods, qui a profité d’une semaine de congé avant d’entreprendre ce tournoi majeur, a laissé entendre que le gazon utilisé à Southampton, dans l’État de New York, sera moins rapide et plus adapté à son jeu.

«Je ne me sentais pas très confortable avec ce que j’ai fait au tournoi Memorial, a concédé Woods, mardi, selon le site officiel de la PGA. Je ne pouvais pas visualiser la trajectoire et les verts étaient très rapides.»

«J’ai travaillé très fort dans la dernière semaine. J’ai frappé beaucoup de coups roulés et travaillé sur mon jeu de jambes. Je me sentais bien.»

Woods est d’avis que le type de vert, composé de pâturin annuel (poa annua), lui permettra de connaître plus de succès.

«C’est une semaine différente, des paramètres différents et du gazon différent. C’est avec ce type de parcours que j’ai grandi. Le poa peut être bossé et il demande de la patience. La clé est de frapper de bons coups et de voir ce qui arrive ensuite», a dit celui qui vivra sur son yacht pendant le tournoi.

D’arbitre à golfeur

En plus des vedettes du circuit de la PGA, l’arbitre de la Ligue nationale de hockey (LNH) Garrett Rank s’élancera des tertres de départ, lui qui est parvenu à se qualifier pour l’événement.

Un exploit pour un amateur qui n’a disputé que quatre rondes de golf au cours de la dernière saison de la LNH.

«C’est difficile de voyager avec les bâtons, a dit Rank. Je loue un ensemble ou j’emprunte un sac lorsque je le peux.»