Destination Coupe Stanley

Lucic aiderait-il les Canadiens?

Publié | Mis à jour

Récemment mêlé à des rumeurs de transaction, l’attaquant de puissance des Oilers Milan Lucic pourrait-il prêter main forte aux Canadiens de Montréal? 

Demandez la question à Michel Bergeron et vous obtiendrez une réponse catégorique.

«Jamais, jamais, jamais, jamais, a-t-il lancé lors de «La Joute» à l’émission Destination Coupe Stanley. Louis (Domingue) vient de parler de rapidité, d’un changement d'orientation dans la Ligue nationale.

«On a vu la finale entre Washington et Vegas. Non, jamais!», a répété «Le Tigre».

Domingue, un gardien substitut du Lightning la saison dernière, a voulu établir une comparaison avec un joueur de soutien ayant fait sa marque lors des dernières séries.

«Bergie, est-ce que (Devante) Smith-Pelly pour toi est un joueur rapide? Il a sa place quand même dans un rôle plus restreint où il doit jouer physique», a-t-il nuancé.

L’acquisition de Lucic – ou la signature, s’il en venait à être racheté – ne s’inscrirait toutefois pas dans le virage jeunesse que Jean-Sébastien Giguère juge nécessaire pour le CH : «Il faut aller mettre sous contrat des jeunes joueurs et non des vétérans qui n’ont plus d’affaire dans la Ligue nationale.»

Si les Oilers d’Edmonton ont connu une saison pénible, on peut en dire autant de Lucic, qui en sera à la troisième année d’un lourd contrat de sept ans et 42 millions $. En 82 matchs, le colosse a été limité à 34 points, dont 10 buts, même s’il a obtenu sa part de présences à la gauche du brillant Connor McDavid.

Voyez le débat entre nos jouteurs dans la vidéo ci-dessus!