Destination Coupe Stanley AM

Simon Kean imperturbable

Publié | Mis à jour

Le combat entre le Québécois Simon Kean (14-0-0, 13 K.-O.) et le Britanno-Colombien Adam Braidwood (13-1-0, 12 K.-O.) sera disputé le samedi 16 juin prochain au Centre Gervais Auto de Shawinigan. Si Braidwood continue son opération de charme avec le public, Kean, lui, ne se laisse absolument pas déranger.

En effet, Braidwood dans un tweet que des Québécois lui confient qu’ils aimeraient qu’il passe le K.-O. à Kean. Ce dernier n’est pas du tout impressionné.

«Je trouve ça assez particulier, a indiqué Kean lors de l’émission Destination Coupe Stanley AM sur les ondes de TVA Sports, lundi. Les gens disent que c’est un gentleman, mais il y a quelques semaines, tout le monde le détestait, que c’est un fou furieux. Les articles de Réjean Tremblay l’ont adouci un peu. Tant mieux s’ils peuvent l’aimer, ça ne me dérange pas.»

Toutefois, Kean sait pertinemment que Braidwood sera accueilli avec des huées lorsqu’il fera son entrée dans le Centre Gervais Auto.

«Il va se faire huer sûrement quand il va entrer dans le ring, a continué Kean. Et le monde va crier quand ça va être mon tour. Ça ne me dérange pas du tout. Je l’ai remarqué et c’est assez particulier que les gens soient rendus sympathiques à Adam Braidwood.

«Il essaie de me jouer dans la tête. Et je respecte ça, il met toutes les chances de son côté. J’ai beaucoup plus de respect pour une personne qui fait tout pour gagner ou un gars comme Alexis Santos, après que je l’aie "knocké", qu’il n’a pas voulu me serrer la main parce qu’il venait pour gagner, qu’une personne qui vient pour chercher une paie. [...] Je ne crois pas qu’il y a beaucoup de gens (contre moi), même s’il y aura toujours des "haters".»

Kean se dit en parfaite forme physique, sans blessure, et est content du camp d’entraînement qu’il vient de subir.

À voir dans la vidéo ci-dessus.