Destination Coupe Stanley

«Sa voiture, c’est une poubelle» - Christian Tortora

Publié | Mis à jour

Lance Stroll a vécu une fin de semaine difficile à Montréal, alors qu’il a abandonné dès le premier tour du Grand Prix du Canada en raison d’une collision avec Brendon Hartley.

En entrevue à Destination Coupe Stanley, Christian Tortora affirme que la voiture du Québécois est loin d’être à la hauteur du talent du jeune pilote.

«On n’a rien foutu (pour l’améliorer). C’est une poubelle. Même si on mettait Hamilton dedans, il dirait que c’est une poubelle également», a-t-il précisé.

Selon l’analyste, l’écurie Williams aurait pu réagir pour corriger les problèmes de sa monoplace, mais n’a rien fait de significatif jusqu’à présent.

«On fait des essais privés en Espagne l’hiver et on a vu que sa voiture n’avançait pas. On aurait dû déjà travailler à ce moment-là.»

Un moment magique

Selon Christian Tortora, même si la course n’a pas été des plus palpitantes, le tour du circuit fait par Jacques Villeneuve à bord du bolide de son père valait le déplacement.

«Revenir 40 ans en arrière et revoir cette bagnole conduite par Jacques, c’était incroyable. J’avais les poils des bras qui se levaient!»

«On avait dit que la victoire de Gilles (il y a 40 ans) était arrangée avec le gars des vues. C’était la même chose ce weekend avec la pole et la victoire de Ferrari.

Voyez l’entrevue de Christian Tortora dans la vidéo ci-dessus.