Crédit : AFP

Boxe

Terence Crawford ravit le titre WBO à Jeff Horn

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

L'Américain Terence Crawford s'est emparé samedi à Las Vegas du titre mondial WBO des poids mi-moyens en dominant l'Australien Jeff Horn par arrêt de l'arbitre à la neuvième reprise.

Horn, ancien professeur d'école, avait créé la surprise en battant le Philippin Manny Pacquiao à Brisbane (Australie) en juillet 2017.

Il avait défendu victorieusement sa ceinture contre le Britannique Gary Corcoran en décembre mais son affrontement contre Crawford a été à sens unique devant les 8.000 spectateurs de la Grand Garden Arena.

L'Australien de 30 ans, largement dominé dans les huit premiers rounds, est allé au tapis dans le neuvième, après avoir subi un déchaînement de coups.

Il s'est relevé à temps mais après une nouvelle salve de la part de Crawford l'arbitre Robert Byrd a ensuite décidé de mettre fin au combat.

Horn a donc subi sa première défaite chez les pros après 18 victoires et un match nul.

Son tombeur, âgé lui aussi de 30 ans, est récemment monté des super-légers où il a unifié en août dernier les ceintures mondiales WBC, WBA, IBF et WBO.

Avec cette victoire, Crawford (33 succès en autant de combats, dont 24 avant la limite) a désormais obtenu au moins un titre mondial dans trois catégories: poids légers, super-légers et welters.

Il s'est fixé pour but d'unifier les titres chez les welters et souhaite rapidement affronter son compatriote invaincu Errol Spence Jr, champion IBF.

Santa Cruz conserve son titre WBA devant Mares

Le Mexicain Leo Santa Cruz a conservé son titre mondial WBA des poids plumes en battant aux points samedi son compatriote Abner Mares à Los Angeles sur décision unanime.

Il s'agissait d'un combat revanche après un premier affrontement, également disputé au Staples Center, en août 2015.

Santa Cruz (désormais 35 victoires, un nul et une défaite) avait à cette occasion ravi la ceinture WBA à Mares.

Egalement ancien champion du monde chez les coqs et les super-coqs, celui-ci, qui a subi samedi la 3e défaite de sa carrière pour 31 victoires et un nul, espère obtenir une nouvelle chance contre le boxeur de 29 ans.

Surnommé «El Terremoto», soit «le tremblement de terre» en espagnol, Santa Cruz, qui avait perdu puis regagné son titre WBA contre le Britannique Carl Frampton, souhaite lui rencontrer le champion WBC des plumes, l'Américain Gary Russell Jr.

Au cours de la même soirée, le champion WBC des super-welters, l'Américain Jermell Charlo, a défendu avec succès son titre pour la 3e fois en dominant Austin Trout sur décision partagée des juges.

Le frère jumeau de Jermall Charlo, champion WBC des poids moyens, compte 31 succès en autant de combats, dont 15 avant la limite.

Tyson Fury victorieux pour son retour

Après deux ans et demi d'absence, l'ancien champion du monde des poids lourds, le Britannique Tyson Fury, a effectué un retour victorieux sur le ring face à l'Albanais Sefer Seferi, samedi à Manchester (Royaume-Uni).

Seferi a jeté l'éponge à l'issue de la quatrième reprise, déclenchant des sifflets dans la foule, alors que le combat prévu en dix rounds n'avait pas du tout tenu ses maigres promesses jusque-là.

Rendant 25 centimètres et 30 kilos à son adversaire, l'ancien lourd-léger s'est logiquement montré attentiste mais, plus surprenant, son adversaire a fait le même choix.

«Je n'étais pas pressé, je prenais mon temps», a souligné Fury, qui voulait retenir «la joie d'être à nouveau un athlète».

Le fantasque Britannique s'était emparé des ceintures WBA, IBF, IBO et WBO de l'Ukrainien Wladimir Klitschko en novembre 2015, mais n'avait pas combattu depuis, en partie à cause d'une suspension pour dopage après un contrôle positif à la nandrolone et à la cocaïne.

En surpoids il y a encore six mois, le natif de Manchester a perdu une cinquantaine de kilos pour préparer son retour.

Dans une Manchester Arena à guichets fermés, son entrée s'est d'abord effectuée sur l'air le plus connu de Carmina Burana, O Fortuna, avant de passer notamment au rap d'Eminem et des Beastie Boys.

Le boxeur de 29 ans compte désormais 26 victoires en autant de combats chez les pros.

Il a déjà lancé un défi à son compatriote Anthony Joshua qui détient toutes ses anciennes ceintures et espère l'affronter dans un an après d'autres combats de reprise.