Impact

Mauvais résultat, bonne manière

Publié | Mis à jour

«On est déçus du résultat, mais je ne pense pas qu’on soit déçus de la performance, de la manière dont on a joué.»

Samuel Piette est certain que ses coéquipiers et lui n’ont pas à rougir de leur performance contre Dallas malgré la défaite de 2 à 0. 

«On n’a pas jeté l’éponge, on a eu quelques occasions et Matteo [Mancosu] est passé à quelques centimètres en fin de première demie. Mais on sait que dès qu’on prend un but, on est fragiles.

«Honnêtement, dans le jeu je pense qu’on a été meilleurs qu’eux, on a eu plus de possession et plus de chances qu’eux. Ils ont eu plus d’occasions à la fin, mais on poussait le jeu.»

Pas facile

Ce qui a changé la donne pour le Bleu-blanc-noir, c’est ce but accordé dès la 5e minute et qui l’a forcé à jouer du soccer de rattrapage.

«C’est difficile de se relever après avoir accordé deux buts en vingt minutes contre la meilleure équipe de l’Ouest, mais nous sommes revenus avec des occasions», a reconnu Matteo Mancosu.

Selon Piette, il y a peut-être un élément de malchance, mais il reste que tout ça était évitable.

«C’est sûr que ça fait mal de prendre un but dès le départ, surtout contre une équipe qui n’a pas encore perdu à domicile.»

«Avec le pénalty qu’ils enchaînent 10 minutes après, on se dit qu’on a encore une fois un mauvais départ et qu’on n’était pas réveillés. Ce sont des buts qui étaient évitables.»

Manque de mordant

Le but rapide des locaux a fait d’autant plus mal que l’Impact peine à marquer depuis plusieurs matchs.

«Ce qui fait le plus mal, c’est qu’on encaisse au début et qu’après, il faut revenir au score quand on sait que ces temps-ci, ce n’est pas offensivement que ça va le mieux», a admis Piette.

Le milieu de terrain déplore un manque de mordant près de la cage adverse.

«On a bien bougé la balle, mais c’est juste que dans le dernier tiers, et j’ai l’impression de me répéter depuis trois ou quatre semaines, on a manqué de mordant.

«Il nous a manqué des courses en profondeur pour étirer la défense et de justesse dans le dernier tiers.»