FOR-SPO-MOT-CANADIAN-F1-GRAND-PRIX---QUALIFYING

Crédit : AFP

F1

Max Verstappen fait parler son immense talent

Publié | Mis à jour

Après avoir été critiqué pour son caractère kamikaze en piste au cours des dernières semaines, Max Verstappen a répondu par la bouche de ses canons, samedi, lors des qualifications du Grand Prix du Canada.

Il a signé le troisième temps pour obtenir une place sur la deuxième ligne au départ. Ce résultat est arrivé après qu’il eut dominé les trois séances d’essais libres sur le circuit Gilles-Villeneuve.

«Je suis très heureux de ma fin de semaine jusqu’à maintenant, a affirmé Verstappen. On savait qu’on manquerait un peu de vitesse en qualifications pour avoir une chance de décrocher la pole, mais le troisième temps est très bon pour nous.»

«Je crois que nous pourrons faire du très bon boulot durant la course.»

Bien sûr, on peut se demander si Verstappen pourra rivaliser avec les Ferrari et les Mercedes lorsque les hostilités seront lancées.

«On pourra être compétitifs. Si on commence l’épreuve avec des pneus ultra-tendres, ça pourrait nous aider. C’est une piste qui est glissante», a-t-il souligné.

Verstappen aura de la pression sur les épaules dimanche après-midi lorsqu’il prendra le départ à côté de Lewis Hamilton. Il voudra obtenir un départ propre pour faire taire ses détracteurs. D’ailleurs, les critiques des dernières semaines ne lui ont pas servi de motivation supplémentaire avant d’embarquer dans sa monoplace pour les qualifications.

«Je tente simplement de faire de mon mieux toutes les fins de semaine, a-t-il dit. Le fait d’être à l’aise dans la voiture m’aide beaucoup à demeurer calme.»

Autre podium pour Bottas?

Valtteri Bottas a sauvé l’honneur pour Mercedes en signant le deuxième temps lors des qualifications. Si la tendance des trois dernières années se maintient, le Finlandais a encore de bonnes chances de monter sur le podium après la course.

«On n’est pas devant, mais de partir de la première ligne pour cette course, c’est bon, a affirmé Bottas. Pour les qualifications, on a exploité le plein potentiel de la voiture lors du premier tour de la Q3, mais on n’a pas été en mesure d’améliorer notre temps par la suite.»

Il a raté la pole par 93 millièmes de seconde. Aurait-il pu réaliser l’exploit avec un moteur amélioré?

«C’est difficile de quantifier les gains potentiels, a mentionné Bottas. Par contre, on aurait eu un duel serré. Ça devrait être le cas plus tard dans la saison.»