Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens

Canadiens: la liste des contrats

Alexandre Parent / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Le repêchage de la LNH approche à grands pas. Le marché des joueurs autonomes s'ouvrira dans un peu plus de trois semaines. Avec ces énévements en tête, TVA Sports vous propose un classement des contrats des joueurs des Canadiens de Montréal.

Note: A

Max Pacioretty
Moyenne de 4,5 millions $ par saison, 1/6 année restante

Actuellement, le contrat de Pacioretty vaut de l’or. Avec Tyler Seguin (Stars), John Klingberg (Stars) et possiblement Erik Karlsson (Sénateurs), le numéro 67 du CH est probablement celui qui offre le meilleur retour sur investissement.

Brendan Gallagher
Moyenne de 3,75 millions $ par saison, 3/6 années restantes

Gallagher apporte beaucoup plus à son équipe que des points. Leadership, hargne et dévouement sont quelques-uns des plus-values que le petit attaquant du CH amène sur la patinoire.

Paul Byron
Moyenne de 1,167 million $ par saison, 1/3 année restante

Byron est le patineur le plus rapide de cette équipe. Son travail est souvent sous-estimé, mais est indispensable. Il mérite chaque dollar de son contrat.

Note: B

Jonathan Drouin
Moyenne de 5,5 millions $ par saison, 5/6 années restantes

Le Québécois de 23 ans a du talent qui lui sort par les oreilles. Sa première année à Montréal a été difficile, comme tous les membres de l’équipe d’ailleurs. Toutefois, si Drouin ne fait qu’honorer les attentes placées (pas celles qui font de lui le sauveur de la Sainte-Flanelle, mais celles qui lui donnent 65 points par saison, environ), ce contrat sera un bon coup.

Crédit photo : Martin Chevalier / JdeM

Alex Galchenyuk
Moyenne de 4,9 millions $ par saison, 2/3 années restantes

Galchenyuk est un bon joueur explosif et offensif qui pourrait devenir un atout indéniable si le CH se dote d’un (ou deux) joueur(s) de centre digne(s) de ce nom. À moins de 5 millions $ par saison, le coût est raisonnable. Toutefois, le contrat est de courte durée et Marc Bergevin devrait sérieusement commencer à étudier son cas, même s’il a beaucoup d’autres chats à fouetter avant.

Nicolas Deslauriers
Moyenne de 950 000 $ par saison, 2/2 années restantes

Deslauriers a prouvé qu’il a son utilité dans la LNH, et surtout, avec le CH. Il amène passion et énergie a une équipe qui en a bien besoin.

Charles Hudon
Moyenne de 650 000 $ par saison 1/2 année restante

Il travaille fort. Il veut réussir. Il veut gagner. Il a du talent. S’il n’éclot pas à Montréal, il le fera assurément ailleurs.

Antti Niemi
Moyenne de 950 000 $ par saison, 1/1 année restante

Difficile de trouver du négatif à ce contrat. Niemi a bien fait l'an passé avec le CH et coûtera moins d'un million $ en 2018-2019. Il permettra à Charlie Lindgren de poursuivre son développement en toute tranquilité.

Note: C

Jeff Petry
Moyenne de 5,5 millions $ par saison, 3/6 années restantes

Petry fait ce qu’il peut. Un défenseur honnête qui a ses hauts et ses bas. Ce n’est vraiment pas un contrat catastrophique. Toutefois, il contribue grandement à une surpaie généralisée des défenseurs de cette équipe.

Shea Weber
Moyenne de 7,857 millions $ par saison, 8/14 années restantes

Weber est d’une efficacité monstre sur la patinoire. Il inspire le respect et a des qualités indéniables de leader. Son salaire annuel n’est pas tant le problème, ce sont les huit années restantes au contrat qui le sont.

Carey Price
Moyenne de 10,5 millions $ par saison, 8/8 années restantes

Le montant est astronomique et gruge un pourcentage important de la masse salariale de l’équipe. En contrepartie, Price aurait obtenu ce montant n’importe où ailleurs. Il est la pierre angulaire de l’équipe et ce qu’il désirait devait refléter l’offre faite par le CH. Marc Bergevin n’avait pas le choix.

Crédit photo : Martin Chevalier / JdeM

Andrew Shaw
Moyenne de 3,9 millions $ par saison, 4/6 années restantes

Si Shaw pouvait éviter l’infirmerie, son contrat ne serait pas dans cette catégorie. Il est le genre de joueur important à une équipe en séries éliminatoires.  L’équipe doit toutefois réussir à s’y qualifier.

Byron Froese
Moyenne de 650 000 $ par saison, 1/2 année restante

Il remplit un chandail à prix modique.

Mike Reilly
Moyenne de 725 000 $ par saison, 1/2 année restante

L’échantillon de ce qu’il peut apporter à cette équipe est bien mince. Son salaire n’est vraiment pas un problème.

Note: D

David Schlemko
Moyenne de 2,1 millions $ par saison, 2/3 années restantes

Pourquoi offrir ce genre de contrat à ce genre de défenseur. Le CH était bien mal pris lors de la saison morte 2017.

Jordie Benn
Moyenne de 1,1 million $ par saison,  1/3 années restantes

N’importe qui pourrait au moins faire le même travail que Benn. Encore là, à 1,1 million $, ce n’est quand même pas catastrophique. Mais, tout de même, n’importe qui pourrait faire le même travail que Benn... et même mieux.

Note: F

Karl Alzner
Moyenne de 4,625 millions $ par saison, 4/5 années restantes

C’est affreux! Alzner est le prototype contraire du défenseur moderne idéal. Peu mobile et possédant une relance ordinaire, il était au bon endroit au bon moment l’an dernier lorsqu’il a accepté ce pacte. Grosse erreur de Marc Bergevin. Candidat de choix à un rachat.

Pas de note

Phillip Danault (RFA), Nikita Scherbak (ELC), Artturi Lehkonen (ELC), Daniel Carr (RFA), Jacob De La Rose (RFA), Logan Shaw (RFA), Noah Juulsen (ELC), Victor Mete (ELC).