Crédit : AFP

UFC

Aux yeux de Dana White, «GSP» est déjà à la retraite

Publié | Mis à jour

Le champion d’arts martiaux mixtes Georges St-Pierre aurait déjà disputé son dernier combat dans l’Ultimate Fighting Championship (UFC).

C’est du moins ce que persiste à croire le grand patron de l’UFC Dana White, qui a abordé le sujet en marge d’un gala présenté ce week-end à Chicago.

«Il est à la retraite», a indiqué White, visiblement agacé par la constante popularité du Québécois.

Selon le président de l’UFC, St-Pierre n’est peut-être plus en mesure de faire la coupe de poids, de 185 à 155 livres, pour se battre chez les mi-moyens. Un duel contre Khabib Nurmagomedov lui semble ainsi peu probable.

Nurmagomedov a lui-même lancé un défi à St-Pierre, la semaine dernière, par le biais de son agent.

«Nous croyons que le combat à faire serait contre Georges St-Pierre chez les 155 livres, avait alors estimé Ali Abdelaziz, au nom du combattant russe. Khabib veut se battre pour laisser un héritage et nous considérons que Conor McGregor ne mérite pas d’avoir une chance pour un titre.»

Celui qu’on surnomme «GSP» a livré son plus récent combat, en novembre 2017, quand il avait vaincu le champion Michael Bisping dans la catégorie des poids moyens. Le Québécois n’a toutefois pas défendu son titre par la suite.

«Écoutez, si Georges St-Pierre veut descendre à 155 livres et prouve qu’il peut le faire et souhaite se battre contre l’aspirant, on va le faire, absolument», a ensuite émis White, qui demeure toutefois perplexe.