Crédit : AFP

NFL

NFL: Colin Kaepernick souhaite appeler l’administration Trump à témoigner

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière Colin Kaepernick entend démontrer, par le biais de ses avocats, que l’administration de Donald Trump a joué un rôle dans le fait qu’il a été boudé par les différentes équipes de la NFL.

C’est ce qu’a rapporté Yahoo! Sports, jeudi.

Kaepernick souhaite ainsi forcer le président américain à témoigner en cour, tout comme le vice-président Mike Pence. Le quart-arrière avait déjà déposé un grief contre la NFL en 2017, accusant les propriétaires d’équipes de collusion pour l’empêcher de jouer. Selon ce qu’avance le clan Kaepernick, l’administration Trump pourrait avoir contribué à garder le quart-arrière sur les lignes de côté en contactant certains propriétaires.

Appelé à témoigner dans le cadre de ce grief déposé par Kaepernick la semaine dernière, Jerry Jones, propriétaire des Cowboys de Dallas, précisait justement que le président Trump tenait à voir la NFL serrer la vis à l’endroit des joueurs choisissant de s’agenouiller durant l’hymne national précédant les matchs. Or, Kaepernick a été un précurseur dans ce geste ayant fait scandale.

Au cours des derniers jours, via son compte Twitter, Trump a lui-même répété qu’il souhaitait que tous les joueurs de la NFL soient tenus de se présenter sur le terrain pour l’hymne national et de se lever durant son interprétation. Avec cette relation qui n’est pas au beau fixe avec le monde du football américain, le président des États-Unis a par ailleurs retiré son invitation à la Maison-Blanche aux Eagles de Philadelphie, récents champions du Super Bowl.